découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap

Parents d'enfants malades: une mission pour mieux les aider

Comment améliorer le quotidien des parents d'enfants malades ? A l'invitation de Jean Castex, le député Paul Christophe est investi d'une mission : éclaircir les lacunes et compléter le dispositif de soutien existant. Conclusions en février 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Comment aider les parents d'enfants malades et simplifier leur quotidien ? Une mission est confiée le 28 octobre 2021 par le Premier ministre au député Paul Christophe pour « travailler sur un meilleur accompagnement dans ces épreuves difficiles ».

Encore trop de contraintes

Des mesures récentes ont été prises, par exemple, en 2020, dans les cas les situations les plus tragiques, l'instauration d'un congé de deuil de huit jours financé par la Sécurité sociale, en complément du congé employeur porté de 5 à 7 jours. Mais « des difficultés demeurent », explique Jean Castex qui admet que « à la douleur personnelle s'ajoutent encore trop souvent des contraintes financières, professionnelles et sociales ». Parce que la maladie d'un enfant est « la pire épreuve que doit surmonter un parent », le député du Nord (Agir ensemble) entend « éclaircir les lacunes et souligner les manquements » pour « corriger et considérablement compléter le dispositif de soutien existant. » Ses préconisations sont attendues fin février 2022.

Une mission en 4 axes

Cette mission s'orientera autour de quatre axes, en premier lieu dresser un panorama détaillé des bénéficiaires. Ensuite, elle devra rendre compte des difficultés d'accès à l'information sur les aides existantes et proposer des améliorations, également sur la formation des travailleurs sociaux et l'accompagnement psychologique. Le troisième axe vise à recenser les mesures d'accompagnement des familles dans les secteurs privé et public, et d'en mesurer l'efficacité ; une réflexion sera portée sur la prise en charge ou la suspension des frais supportés par les familles, qu'ils soient locatifs, hospitaliers, fiscaux ou bancaires. Enfin, ce travail doit identifier les freins et les bonnes pratiques à faire valoir en matière de relations locatives entre les bailleurs et les familles locataires, de gestion des crédits immobiliers et d'accompagnement vers des logements fonctionnels et abordables.

3 lois en faveur des aidants

Depuis le début de son mandat, Paul Christophe a déjà eu l'occasion de défendre trois lois en faveur des aidants : le don de congés entre collègues promulguée en février 2018, l'indemnisation du congé proche aidant repris dans le Projet de loi de financement de la sécurité sociale de 2021 et le doublement du nombre de jours de congés de présence parentale (CPP), accordés aux parents d'enfant gravement malades, voté à l'unanimité à l'Assemblée nationale et discuté au Sénat ce 4 novembre 2021 (3 articles en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.