Paris prépare les Mondiaux de para athlétisme en 2023

Un an avant Paris 2024, du 8 au 17 juillet 2023, la Capitale accueille les Mondiaux de para-athlétisme, couverts par le groupe L'Equipe. Une opportunité "incroyable" pour rendre le sport encore plus accessible aux personnes handicapées.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

DERNIERE MINUTE DU 30 JANVIER 2023
Le groupe L'Equipe annonce qu'il sera le diffuseur officiel et exclusif de cet événement phare qui a pour slogan « Performance, plaisir, partage, le PARIS gagnant ».  Il proposera une couverture complète et transversale sur sa plateforme (site et appli) et sur sa chaîne avec 28 heures de direct, retransmettant chaque jour les meilleurs moments lors d'une émission spéciale présentée par Messaoud Benterki. Ces Mondiaux s'inscrivent dans la continuité des compétitions d'athlétisme, notamment le meeting de Paris, le Meeting de Liévin, la Diamond League (Paris), déjà diffusées sur la chaîne L'Équipe. Le journal quotidien et le magazine consacreront quant à eux plusieurs pages à travers des reportages et des présentations des para athlètes mais également un suivi quotidien de leurs performances.

Avec ce nouveau droit, le « leader de l'information sportive » est « dans son rôle » et entend « poursuivre son engagement de médiatisation du parasport ». « Les Mondiaux Paris'23, c'est inviter le Monde, mettre en lumière l'exploit, préparer les regards, ouvrir les mentalités face au potentiel des personnes en situation de handicap lorsqu'il s'exprime au plus haut-niveau… », consent à son tour Guislaine Westelynck, présidente de la Fédération française handisport (FFH).


ARTICLE INITIAL DU 9 DECEMBRE 2021
Excellente nouvelle pour Paris ! Un an avant les Jeux paralympiques de 2024, la Capitale accueillera aussi les  Championnats du monde de para-athlétisme. L'annonce a été faite par Andrew Parsons, président du Comité paralympique international, le 9 décembre 2021. Deux autres villes étaient en lice : Manchester (Angleterre) et Sydney (Australie). C'est la troisième fois que la France organisera cet événement après Lyon en 2013 et Lille en 2002. Cette édition parisienne se tiendra au Stade Charlety, dans le 13è arrondissement, du 8 au 17 juillet 2023. C'est la deuxième compétition paralympique la plus importante après les Jeux paralympiques. La dernière édition World para athletics championship s'est tenue à Dubaï, en février 2021. A Paris, 1 700 athlètes et 800 officiels venus de 120 pays sont attendus.  Qu'ils soient paraplégiques, déficients visuels, amputés, infirmes moteurs cérébraux, déficients intellectuels, tous participeront pour remporter l'une des 172 médailles d'or.

Un héritage fort

« A un an des Jeux de Paris, c'est une formidable opportunité, selon Ghislaine Westelynck, présidente de la Fédération française handisport (FFH). Nous avons maintenant le témoin dans les mains et allons pouvoir poursuivre le travail intense mené lors de la candidature. » Pour Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité paralympique et sportif français (CPSF), « c'est une excellente nouvelle car l'accueil de ces grands événements, très stratégiques peut avoir un impact sur le rayonnement de nos athlètes à l'international et surtout sur le développement de la pratique des personnes handicapées ». Selon elle, les enjeux sont importants pour « faire en sorte que, demain, l'inclusion par le sport soit une réalité et fasse partie du quotidien ». La France va ainsi pouvoir « démontrer son expertise et son savoir-faire dans le champ du para-athlétisme », « aller chercher de nouveaux acteurs qui peuvent dynamiser cette communauté » et « laisser un héritage très fort pour le développement de la pratique ». 2023, année faste pour le para sport en France puisque c'est à Vichy que seront organisés, du 4 au 10 juin, les Global games, le plus grand événement multisports au monde pour les athlètes avec une déficience intellectuelle...


Un tremplin pour la pratique

Pour Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap, c'est « une dynamique colossale du parasport qui va permettre de lever l'autocensure des personnes handicapées et mobiliser les associations, les écoles et les établissements médico-sociaux qui seront conviés à la fête ». Cent mille spectateurs sont attendus, plus de 12 000 par jour. Sophie Cluzel promet également de former des bénévoles en situation de handicap, parmi les 1 000 escomptés. Ce sera également l'occasion de sensibiliser les medias, un « tremplin » avant Paris 2024 ; la FFH se veut « irréprochable » dans ce domaine. L'événement permettra enfin d'améliorer l'accessibilité universelle du stade Charlety et de la cité universitaire, toute proche, où seront logés les athlètes. Ces Mondiaux 2023 seront également le premier événement para sportif écoresponsable (après les Jeux para) avec la promesse de réduction des déchets et une mobilité verte pour le transport des délégations. « Visiblement, la France organise ces World tous les dix ans, alors bloquez vos agendas pour 2032 ! », a conclu Ghislaine Westelynck.



Il est déjà possible de réserver ses places en ligne. Compter 19,99 euros pour assister à une journée complète et 14,99 pour les personnes en situation de handicap.

Illustration article Paris prépare les Mondiaux de para athlétisme en 2023
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.