Paris 2024 dévoile ses 62 pictogrammes

Les 62 pictogrammes de Paris 2024 sont dévoilés le 8 février 2023. Les 23 disciplines paralympiques sont représentées par huit pictogrammes communs avec les olympiques et quinze spécifiques. Des dessins un peu trop schématisés ?

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Illustration article Paris 2024 dévoile ses 62 pictogrammes

Après le logo officiel et la mascotte, c'est au tour du Look of the games, c'est-à-dire l'identité visuelle des Jeux de Paris 2024, d'être dévoilée, le 8 février 2023. Commune aux Jeux olympiques et paralympiques, elle habillera les sites de compétition et les villes hôtes. Elle comprend aussi les pictogrammes des disciplines olympiques et paralympiques. 62 au total ! Ils sont représentés sous la forme de blasons, « une innovation stylistique célébrant les différentes communautés sportives », selon Paris 2024 pour qui « ce look fait la part belle à l'élégance, à la créativité et à l'art de vivre à la française ». Un côté en effet très « art déco ».

Et les paralympiques ?

Paris 2024 avait déjà choisi un symbole commun aux JO et aux Jeux para -la flamme et la Marianne-. Même intention cette fois encore puisque les 23 disciplines paralympiques sont représentées autant que possible par des pictogrammes communs avec les disciplines olympiques, soit huit au total, auxquels il faut ajouter quinze pictogrammes spécifiques. Ces derniers ont vocation à mettre à l'honneur les équipements clés utilisés dans certaines disciplines, à l'instar du fauteuil roulant pour l'escrime, le basket, le tennis et le rugby fauteuil.

Se repérer instinctivement ?

Si quelques illustrations graphiques sont présentes dès les Jeux de Stockholm en 1912 et de Paris en 1924, ce n'est qu'en 1964, à Tokyo, que le « picto » fait réellement son apparition. S'il se veut un langage universel permettant de se repérer instinctivement, sans la barrière de la langue, Paris 2024 a misé sur la symétrie avec un effet miroir, très schématisé, qui risque de compliquer la compréhension du symbole. Trop de lignes, trop codées, difficiles à décrypter, a fortiori en cas de troubles cognitifs. A chacun d'apprécier !

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.