Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante

Paris 2024 : un même visage pour les JO et les para

Paris 2024 a dévoilé le 21 octobre 2019 son nouvel emblème qui associe trois symboles : la médaille d'or, la flamme et Marianne. Pour la première fois dans l'Histoire, il est commun aux Jeux olympiques et paralympiques.

21 octobre 2019 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Paris 2024 s'est doté d'un nouvel emblème et présente un visage inédit pour refléter une nouvelle étape de son projet. Une médaille d'or, la flamme olympique et paralympique, Marianne. A travers ces trois symboles, il exprime des valeurs qui sont au cœur du projet de Paris 2024. Remplaçant le logo de « candidature » avec la Tour Eiffel, il a été dévoilé le 21 octobre 2019 lors d'une cérémonie spectaculaire qui a rassemblé plus de 700 coureurs de tous les horizons, emmenés par des médaillés olympiques et paralympiques, à l'image de Renaud Lavillenie, Nantenin Keita ou encore de Sarah Ourahmoune.

Un même emblème

La décision inédite prise par Paris 2024, c'est que cet emblème est commun aux Jeux olympiques et paralympiques. « Un emblème unique, une vision commune, une ambition partagée », selon le comité d'organisation. Cela n'avait jamais été fait dans l'histoire des Jeux. Dans la partie inférieure du graphisme, sont représentés les anneaux olympiques et les trois agitos paralympiques (trois traits en forme de vague symbolisant le mouvement, agito signifiant « je bouge » en latin), seule différence visuelle. Dans un sondage réalisé par Opinion Way dans la foulée, 93% des Français disent approuver ce choix, et même 96% parmi les 15-25 ans.

Ce choix fort témoigne de la volonté de Paris 2024 d'être « aussi exigeant et performant dans l'organisation » des deux événements. « Les deux célébrations seront tout aussi spectaculaires et partagées, explique le comité d'organisation dans un communiqué. Paris 2024 souhaite que son héritage contribue à changer les regards sur le handicap, et à faciliter l'accès à la pratique sportive pour tous. » Et d'ajouter : « Jamais une édition des Jeux n'avait poussé aussi loin la volonté d'ouverture, d'accessibilité et de proximité. Des Jeux plus ouverts, plus participatifs, plus inclusifs, où chacun peut jouer un rôle, où le spectateur est aussi acteur. »

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

 
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.