Paris 2024 : les médailles dévoilées, une face commune!

Un bout de la tour Eiffel incrusté dans les médailles des Jeux de Paris 2024, avec une face et un ruban communs pour les Jeux olympiques et paralympiques. Sur celles des Para, figure également un message en braille universel.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Les médailles des Jeux olympiques et paralympiques.

Un fragment de la tour Eiffel pour les médaillés des Jeux de Paris 2024, incrusté au sein de chaque médaille. Le fer d'origine de la tour iconique est taillé en hexagone, la forme géométrique qui évoque la France jusqu'à lui donner son surnom. Pour la première fois dans l'histoire des Jeux, elles ont été réalisées par un joaillier, la maison Chaumet, qui les a pensées « comme un bijou ». Elles ont été dévoilées le 8 février.

Une face commune

Les Olympiques et Paralympiques ont une face commune, seulement différenciée par les anneaux sur l'une et les agitos sur l'autre. Mais aussi un ruban commun, bleu pour les Olympiques et rouge pour les Paralympiques. « Depuis la candidature, Paris 2024 met le même niveau d'ambition dans l'organisation de ces deux évènements, assure Tony Estanguet, son président. Après avoir dévoilé un emblème unique, un duo de mascottes, un look commun et un seul design de torche (articles en lien ci-dessous), il était évident que les médailles devaient partager une face commune. » Elles sont gravées sur la tranche du nom du sport, de la discipline et de l'épreuve. Ces inscriptions sont en français pour les Olympiques et en anglais pour les Paralympiques, langues officielles de leur comité respectif.

La tour Eiffel sous un angle inédit pour les Para

Mais parce que chacun des Jeux a sa propre histoire, l'autre face est différenciée. Pour les Paralympiques, figure une vue en contre-plongée de la tour Eiffel, proposant un angle inhabituel. Les mots « Paris » et « 2024 » encadrent les piles de la tour et sont inscrits en braille universel, en référence à son inventeur français, Louis Braille. Pour permettre la distinction au toucher des trois métaux, des traits sont gravés sur la tranche : I pour l'or, II pour l'argent et III pour le bronze.

Et la Grèce antique pour les Olympiques

Comme à chaque édition, la renaissance des Jeux en Grèce est racontée sur la médaille olympique. La déesse de la victoire Niké est représentée au premier plan, devant le stade Panathénaïque, là où les Jeux olympiques ont connu leur renouveau en 1896. Au loin, l'Acropole d'Athènes et la tour Eiffel.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.