Stationnement handicap : accessible aux femmes enceintes?

Les places réservées aux personnes handicapées accessibles aux femmes enceintes dès le 6e mois de grossesse ? Une députée LR a déposé une proposition de loi en ce sens le 9 mars 2021. Objectif : faciliter les déplacements des futures mamans.

• Par

Thèmes :

Commentaires19 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Les femmes enceintes autorisées à stationner sur les places réservées aux personnes handicapées ? C'est l'idée formulée par Frédérique Meunier, députée de Corrèze (LR), qui a déposé une proposition de loi en ce sens le 9 mars 2021. L'objectif : faciliter leurs déplacements. « Il y a un vrai souci de stationnement pour les femmes enceintes, a fortiori dans les centres-villes, alors que les places pour personnes handicapées sont souvent vides », plaide-t-elle. 

Une CMI-S dès le 6e mois de grossesse

Les futures mamans pourraient, ainsi, dès le sixième mois de grossesse, et pour trois mois, bénéficier de la carte de stationnement mobilité inclusion (CMI-S). Pour rappel, cette dernière, à apposer derrière son pare-brise, permet aux personnes à mobilité réduite d'obtenir la gratuité sur toutes les places ouvertes au public sans limitation de durée (article en lien ci-dessous). Pour autant, les femmes enceintes ne seraient pas exonérées du paiement. Pour y prétendre, elles devraient, selon la proposition, en faire la demande auprès de la préfecture, après avoir présenté un certificat médical et une déclaration sur l'honneur. L'dée n'est pas nouvelle puisque de députés avaient déjà fait une proposition de loi en ce sens en juin 2019, pour les femmes ayant dépassé leur cinquième mois de grossesse et pour six mois.

La députée souhaite aller plus loin et exhorte les municipalités et les grandes enseignes commerciales à créer des places de stationnement spécialement réservées aux femmes enceintes de plus de six mois. Avant-gardiste, c'est ce que propose notamment la commune de Villennes-sur-Seine (Yvelines) depuis 2010 avec des places plus larges identifées en rose. Ou encore Toulouse. Bientôt une généralisation sur le territoire ?

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires19 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
19 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.