Prime pour les pro du médico-social: jusqu'à 1 500 euros

Une prime de 1 000 à 1 500 euros sera bientôt attribuée aux professionnels du médico-social du champ du handicap afin de "reconnaître pleinement leur très forte mobilisation" durant la crise du Covid-19.

• Par

Thèmes :

Commentaires16 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

La prime annoncée le 7 mai 2020 par le gouvernement pour les professionnels du médico-social représentera « un effort exceptionnel de près de 700 millions d'euros » financé par l'Assurance maladie, a annoncé le ministère de la Santé le lendemain.

Reconnaître leur mobilisation

« Afin de reconnaître pleinement leur très forte mobilisation et leur participation à la gestion de la crise sanitaire », et la prise en charge de « populations particulièrement fragiles ou précaires », le gouvernement a décidé le versement d'une prime exceptionnelle « aux professionnels présents durant la crise, quel que soit leur statut, de tous les établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), ainsi que des établissements et services accompagnant les personnes adultes et enfants en situation de handicap », rappelle le ministère dans un communiqué. Pour autant, certains la méritent-ils autant que d'autres, se sont interrogés des parents face à la rupture soudaine de certaines prises en charge (article complet en lien ci-dessous).

1 000 ou 1 500 euros 

Pour ceux qui ont travaillé dans les 33 départements les plus touchés par l'épidémie, la prime sera de 1 500 euros. Pour les autres, elle sera de 1 000 euros. Cette prime sera versée dans les prochaines semaines. Elle ne sera ni imposable ni soumise à prélèvements sociaux. Au ministère, on explique avoir choisi de ne pas faire de différence entre établissements publics et privés pour s'assurer que tous les personnels touchent bien la prime et que celle-ci ne soit pas répercutée sur le prix des nuitées des résidents. Le ministre de la Santé Olivier Véran avait en outre annoncé le 7 mai que l'Etat verserait une aide budgétaire de 475 millions d'euros à ces structures pour les aider à surmonter cette période.

Dialogue avec les départements

S'agissant des autres professionnels des structures médico-sociales financées intégralement par les collectivités territoriales, le ministère indique que "les échanges se poursuivent" avec les départements sur le versement de ces personnels, ainsi que pour ceux de l'aide sociale à l'enfance (dont les assistants familiaux), eux aussi "fortement mobilisés durant la crise".

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires16 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
16 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.