Stratégie européenne : vers des soins plus accessibles?

La Commission européenne dévoile en septembre 2022 sa stratégie en matière de soins, qu'elle veut "abordables, accessibles et de qualité". Elle recommande également l'amélioration des conditions de travail et de vie des aidants.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

« En Europe, la moitié des enfants handicapés reçoivent uniquement les soins de leurs parents », selon la Commission européenne qui a présenté le 7 septembre 2022 sa « stratégie en matière de soins » (document en français, allemand et anglais à télécharger dans le lien ci-dessous). En 28 pages, elle définit les principes du socle européen des droits sociaux et vise à « garantir l'existence de services de soins abordables, accessibles et de qualité dans toute l'Union », pour que les « bénéficiaires, y compris les enfants, les personnes âgées et handicapées, aient les moyens d'agir et jouissent pleinement de leurs droits », selon la commissaire européenne à l'Egalité, Helena Dalli, dans un communiqué. Cette stratégie s'accompagne de deux recommandations ; l'une porte sur la révision des objectifs de Barcelone concernant l'éducation et l'accueil de la petite enfance, l'autre sur l'accès à des soins de longue durée.

Soins de longue durée et soutien aux aidants

La Commission recommande donc aux Etats membres de mettre en place des actions concrètes pour améliorer l'accessibilité et la qualité des soins de « longue durée » (en raison du grand âge, de la maladie ou d'un handicap), qui supposent le recours à une aide pour les activités de la vie quotidienne. Cela passe par un soutien actif aux aidants non professionnels, souvent des femmes, au moyen de formations, de services de conseils et d'un soutien psychologique ou financier. Cette stratégie préconise également d'améliorer les salaires et les conditions de travail dans le secteur des soins « pour attirer davantage de personnes, en particulier des hommes ». 90 % de ces travailleurs sont des femmes, et 7,7 millions de femmes sont sans emploi en raison de responsabilités familiales, souligne la Commission. « Et pour faire en sorte que toutes les personnes ayant des responsabilités familiales aient un véritable choix lorsqu'elles combinent vie privée et professionnelle », poursuit Helena Dalli.

« Malheureusement, la Commission ne propose toujours pas de créer, au niveau européen, un statut pour les aidants », a déploré l'eurodéputée française Nathalie Colin-Oesterlé (PPE, droite), soulignant que « des millions d'Européens, invisibles et silencieux, aident chaque jour un proche et font des sacrifices ».

La prise en charge des enfants de 3 ans et plus

L'exécutif européen propose par ailleurs de revoir à la hausse les « objectifs de Barcelone » adoptés par le Conseil européen en 2002, invitant les Etats à mettre en place, d'ici 2030, des services d'accueil pour 50 % des enfants de moins de trois ans (contre 33 % aujourd'hui) et 96 % (contre 90 %) pour ceux entre trois ans et l'âge scolaire. En moyenne, les objectifs initiaux ont été atteints dans l'UE mais il existe des différences considérables entre Etats membres, selon la Commission.
   
Toutes ces recommandations, non contraignantes, doivent être examinées par les Etats membres en vue de leur adoption.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.