Surdité : la chaîne CNews va être intégralement sous-titrée

Tous les programmes de la chaîne d'info CNews seront sous-titrés à partir du 6 mai 2024 tandis que les journaux télévisés de C8 seront déclinés en langue des signes. Le Groupe Canal+ va ainsi au-delà de ses obligations.

• Par
Capture d'écran de la chaine Cnews

Pour les spectateurs sourds et malentendants, la chaîne d'info CNews va proposer à partir du 6 mai 2024 tous ses programmes avec sous-titres tandis que les journaux télévisés de C8 seront déclinés en langue des signes, a annoncé le 2 mai le groupe Canal+. "Avec ces nouvelles mesures visant à étendre l'accès à l'information télévisée à tous les publics, le groupe Canal+ renforce un peu plus son engagement en faveur de l'inclusion", souligne-t-il dans un communiqué.

Des obligations selon les audiences

Les chaînes de télévision ont des obligations en matière de sous-titrage liées à leurs audiences. Les chaînes publiques ainsi que les chaînes dont la part d'audience dépasse 2,5 % doivent sous-titrer l'ensemble de leurs programmes. Les chaînes privées d'information en continu ont un régime particulier : elles doivent offrir chacune trois à quatre JT sous-titrés par jour, sur différentes tranches horaires.

CNews n'a cessé de gagner des téléspectateurs depuis sa création en 2017. Elle est au coude-à-coude avec BFMTV, restée première chaîne d'info en avril 2024 avec 2,8 % de parts d'audience contre 2,7 % pour sa concurrente.

Depuis 2023, Canal+ propose en outre des sous-titres conçus pour être accessibles aux personnes dyslexiques, afin de permettre un meilleur accès aux contenus en version originale (Dyslexie : Canal+ lance des sous-titres accessibles).

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2024) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».
Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.