Comité du handicap le 9 octobre : vers des droits à vie ?

Résumé : Les droits des personnes handicapées est au menu d'un comité interministériel du handicap qui se tient le 9 octobre autour du Premier ministre. Sophie Cluzel promet des mesures très fortes et pourquoi pas des droits à vie ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Dernière minute du 8 octobre 2018

Dans le cadre du remaniement annoncé du gouvernement, le CIH prévu le 9 octobre est reporté à une date ultérieure qui n'est pas encore fixée selon le secrétariat d'Etat au Handicap. 

Article initial du 7 octobre 2018

Le gouvernement doit tenir mardi 9 octobre 2018 à Matignon le deuxième comité interministériel du handicap (CIH) du quinquennat, avec tous les ministres, qui devrait aboutir à des annonces sur la "simplification" des droits pour les personnes handicapées. Aucune information n'a dans l'immédiat été donnée par le gouvernement d'un éventuel report de ce rendez-vous annuel en raison du remaniement.

Vers des droits à vie ?

Selon le cabinet de la secrétaire d'État en charge des personnes handicapées, "l'angle prioritaire" de cette réunion présidée par le Premier ministre Édouard Philippe sera "la simplification et l'amélioration de la vie des personnes" handicapées. Lors d'un déplacement le 4 octobre à la Fondation paralysie cérébrale, Sophie Cluzel a déclaré qu'il y aurait, "lors du CIH mardi", "des mesures importantes pour changer la donne pour les familles", selon une vidéo de son discours consultée par l'AFP. Disant avoir "entendu les témoignages sur la complexité administrative, sur la nécessité en permanence de devoir prouver son handicap pour avoir droit à une compensation", Mme Cluzel a annoncé que le gouvernement se dirigeait vers "l'attribution de droits à vie pour des handicaps avérés".

Un poids administratif insupportable

Elle a promis "des mesures très fortes pour changer le poids administratif (...) insupportable" pour ces personnes, qui peut relever selon elle "de la maltraitance". Les mesures devraient être très largement inspirées d'un rapport du député LREM Adrien Taquet et du membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese) Jean-François Serres, remis à Édouard Philippe au mois de mai (article en lien ci-dessous). Ce rapport fleuve de 113 propositions, que les rapporteurs avaient baptisé "Plus simple la vie", prônait notamment une "simplification du système d'aides" pour éviter aux personnes handicapées "des démarches répétitives et complexes et mieux accompagner pour éviter les ruptures de parcours et de droits". Il préconise notamment de conférer l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) et l'allocation adulte handicapé (AAH) "sans limitation de durée" aux personnes dont le handicap n'évoluera pas positivement. Pour les bénéficiaires de l'AAH "à vie", la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) et la Carte mobilité seraient également attribuées "automatiquement et sans limite de durée", ce qui évite de complexes démarches.

Une nouvelle coordinatrice

Le Premier ministre avait à l'époque estimé que certaines mesures pourraient être "mise en oeuvre rapidement". Fin août, le gouvernement a nommé une nouvelle secrétaire générale du comité interministériel du handicap, Céline Poulet, qui travaillait auparavant sur les questions de handicap à la Croix-Rouge (article en lien ci-dessous). Son rôle est de coordonner "l'ensemble des actions menées en faveur des personnes handicapées" et de suivre "la mise en oeuvre des décisions prises" lors des CIH.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 07-10-2018 par TANSAOUT :
Bonjour.
Je suis reconnu travailleur handicapé depuis 1996 (Malentendant) et depuis cette date, je n'ai de cesse de renouveler ma demande RQTH (donc 5 fois). Malheureusement un autre handicap c'est greffé et là, pour obtenir la carte " station debout pénible " ce n'est plus 5 dossiers, mais 10 ! Ne serait il pas plus utile d'avoir un dossier qui " regrouperait ces handicaps. Il nous suffirait juste, tous les 5 ans voir moins ( en fonction des progressions ou stabilisations du / des handicaps ) d'y joindre des certificats médicaux ou examens médicaux ? C'est pénible de devoir toujours se justifier d'avoir un handicap, tout comme devoir courir à droite, à gauche pour remplir tous ces dossiers ! Merci.

Le 07-10-2018 par collinot :
nous simplifier la vie ne pas remplir de papiers tous les 3 ou 5 ans sa devient fatiguant surtout quand ont souffre tous les jours 'mal)

Le 07-10-2018 par Huet :
Je suis hémiplégique depuis 5 ans et c vrai que tout est compliqué pour justifier ses droits

Le 07-10-2018 par Dom :
A propos de la maltraitance pourrez vous faire supprimer la soit disant simplification qui supprimera le complément de ressources et fera perdre 179.31 aux plus handicapés et qui est en fait un moyen d'économiser pour ce gouvernement sur les maigres ressources des plus handicapés pour engraisser les plus riches bien portants....

Le 07-10-2018 par filippini :
comment faire pour remplir un dossier de réexamen de demande de nouvelle période de la carte à 80 pour cent,lorsque on n, a plus son médecin spécialiste , pour les remplir!!!!c, est inadmissible de refaire les demande tout les cinq ans, pour une pathologie qui dure depuis plus de trente ans, en ce qui me conserne.

Le 07-10-2018 par Richard 59 :
,les, personnes en situation de handicap, reconnu,a,80,pourcent,les, personnes handicapées comme moi ont doit avoir plus que sa

Le 07-10-2018 par M :
Il est temps de simplifier ces démarches avec la MDPH, car au lieu d'aider les familles ayant un enfant à lourd handicap, les démarches administratives sont insupportables et maltraitantes

Le 07-10-2018 par Philippe chevrel :
Très bien,des nouvelles lois !- Faut il encore quelles soient appliquées, difficile quand la justice est corrompue... .

Le 08-10-2018 par Sab :
Svp le gouvernement ne mélangez pas tout vrais handicapés précaires 80% avec rsa et comment payer aide autonomie ? Trop souffrances pièges médical administratifs financiers pas un choix vive boulot abus illégaux employeurs. Plus une vie!Merci

Le 08-10-2018 par catrevaux maryse :
il est temps qu on fasse plus simple pour mdph 9 mois d attente pour mon dossier je vais mourrir avant que ça bouge

Le 08-10-2018 par GIGI5056 :
Bonjour moi aussi je trouve que c'est inadmissible de se retrouver handicapés à vie à cause d une prothèse de genou mal positionner en 2013 réopérer il y a 4 ans et souffrir encore je n ai pas le complément de resources alors mon arthrose c est aggraver sur mon dos cheville et genou gauche maintenant

Le 09-10-2018 par Esmeralda :
Bonsoir à tous, on parle toujours de L'AAH moi je perçois une pension d invalidité categorie 3 BPCO très
Severe stade 4 sera t elle a vie comme L'AAH et comme le prévoit Mr le Ministre. A nous tous bon courage

Le 09-10-2018 par Nini :
Bonjour sa fait 4 ans que je suis sens emplois à quand la reconnaissance de la fybromyalgie plus dépression car deux demande et deux refus à ahh.

Le 11-10-2018 par fredo2950 :
Et la retraite pour les personnes reconnues RQTH, nous aussi on vas bosser jusqu'a 67 ans......au vu des arrêts pour maladie....Pfff Injustice, toujours pareil

Le 12-10-2018 par Emy :
Enfin Il serait temps que tout cela change !!! Confrontée au handicap de mon garçon atteint d'une maladie génétique sévère, polyhandicapé, son espérance de vie est donc limitée... Mais je suis sans cesse dans les papiers et dans les interrogations sans pouvoir me projeter... Alors prions pour le gouvernement change réellement la vie des personnes porteuses de handicap pour améliorer ne serait ce que ce côté administratif fastidieux et très pénible !

Le 14-10-2018 par jacky dedou :
la proposition de droit à vie devrait également concerner l'aide humaine PCH ( soutien par une auxiliaire de vie d'association agréée)qui à ce jour cesse à 75 ans; on se retrouve alors avec l'aide APA dont le niveau est trés insuffisant.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr