N. Vodianova à Paris : handicapés mentaux et futurs athlètes

Résumé : L'épanouissement par le sport pour des enfants de 2 à 8 ans handicapés mentaux ? C'est toute l'ambition du nouveau "Programme jeunes athlètes" de Spécial Olympics. La top-modèle russe Natalia Vodianova était en France pour assurer son lancement.

Par , le 

Réagissez à cet article !

La très belle Natalia Vodianova, célèbre mannequin et actrice russe, était en France le 14 janvier 2014. Elle s'est rendue au sein de l'IME La Roseraie à Carrières-sur-Seine (78) pour apporter son soutien au « Programme jeunes athlètes » de Special Olympics. Au programme de cette matinée : des activités et parcours moteurs, sous le regard attentif de la jeune femme, supporter au grand cœur (voir album photos en lien ci-dessous).

Pour les enfants de 2 à 8 ans

Ce « Programme jeunes athlètes » permet aux enfants (2 à 8 ans) présentant un handicap mental de découvrir et de développer de nouvelles aptitudes physiques à travers différentes activités autour du sport. Jeux, chansons, moments ludiques participent à une dynamique de groupe, à l'échange, à la coopération et à un partage d'émotions entre enfants et parents qui sont autant d'apprentissages nouveaux. Tout en s'amusant, ce programme leur permet également de se socialiser avec d'autres enfants. Mis en place avec des établissements spécialisés, les écoles et les familles, ce programme offre un nouveau relai pour lutter contre l'isolement des jeunes enfants déficients intellectuels et de leurs familles.

Lancement officiel en France

Sensible au handicap mental, la top-modèle Natalia Vodianova a fondé la Naked heart foundation (qui oeuvre en Russie en faveur des enfants défavorisés et des familles élevant des enfants handicapés mentaux). Elle a donc tout naturellement été séduite par l'approche de ce nouveau programme lancé officiellement en France : « Je suis heureuse d'apporter mon soutien à l'initiative de Special Olympics France. Le sport est un formidable moyen pour permettre à ces tout jeunes enfants handicapés mentaux de prendre conscience, à travers le sport, de leurs capacités. » Ce lancement marque le début d'un vaste déploiement puisque le Programme jeunes athlètes a vocation à s'implanter progressivement sur l'ensemble du territoire grâce à la mobilisation de ses nombreux bénévoles et au soutien actif de Natalia.

Special Olympics, 45 ans d'existence

Créée en 1968 aux Etats-Unis, Special Olympics (SO) est la plus grande organisation mondiale dédiée à l'épanouissement des personnes déficientes intellectuelles à travers des activités sportives, des programmes santé, des camps de vacances, des activités de loisirs et de la formation. L'association est implantée dans 170 pays. Elle organise plus de 20 000 rencontres sportives chaque année et mobilise près de 3,5 millions de sportifs autour de 30 disciplines. Reconnus officiellement par le Comité international olympique depuis 1988, ses Jeux mondiaux rassemblent tous les 4 ans près de 8 000 athlètes et 30 000 bénévoles. Présente en France depuis 1991, Special Olympics France, elle est affiliée à l'UNAPEI (Union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis), partenaire de Nous Aussi et membre associée de la FFSA (Fédération française sport adapté). Soutenue par Humanis et Otis, elle rassemble 10 000 athlètes et organise chaque année plus de 100 épreuves locales. L'association française a été reconnue "d'utilité publique » en décembre 2013.

Photos : Marc Moitessier

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr