Handicap:Tour de France cycliste 2012: ça roule pour tous ?

Résumé : Comment rendre accessibles les 3 500 km du parcours de cet évènement planétaire ? Une tâche colossale que le comité d'organisation a plutôt choisi de gérer

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un cadeau comme celui-là ne se refuse pas. Gruau est partenaire du Tour, Gruau est carrossier, spécialiste, entre autres, de l'adaptation des véhicules PMR (Personnes à mobilité réduite). Associer Tour de France et handicap, ce n'était pas forcément gagné mais, à la faveur de cette rencontre, nous avons suivi une étape façon VIP. 200 km entre Rouen et Saint-Quentin, le 5 juillet dernier, pour en prendre plein les yeux tout en testant l'accessibilité de la Grande boucle !

L' « offre invitée » c'est un badge pour accéder à l'espace départ, une place dans le monospace Gruau, 200 km sur le tracé de l'étape une heure trente avant le passage des coureurs et une place pour assister à l'arrivée en première ligne. Depuis quinze ans, Gruau met à disposition du Tour six ambulances qui, conduites par les équipes du SMUR, assurent l'assistance à la fois au public et aux coureurs. La veille, un spectateur s'est fait percuter par la caravane, le peloton a chuté... Sur un tel évènement, les motifs d'interventions sont fréquents !

La folie caravane


Il suffit de voir la frénésie qui s'empare de la foule lors du passage de la caravane pour mesurer l'étendue des risques. La caravane publicitaire, créée en 1930, s'est développée considérablement au fil des années. Un défilé de 20 km de long, 180 véhicules animés et décorés et 600 caravaniers. Chaque saison, une quarantaine de marques distribuent 15 millions de « goodies » (cadeaux). Pendant 45 minutes, c'est la folie ! 47 % du public déclare venir sur le Tour en priorité pour sa caravane ! Et il le prouve, quitte à se jeter sous les roues d'un char pour ramasser un autocollant ou un saucisson Cochonou ou à se battre pour un porte-clés. Un interminable ruban de visages et de comportements : des classes buissonnières en ce dernier jour d'école, de mamies à chapeaux, des papis en casquettes sponsorisées, un beau gosse en topless, les ouvriers d'une usine, un caniche, un berger allemand. Et même un grizzly et un homme de Cro-Magnon. Cette caravane, c'est vraiment le carnaval. Jour de fête pour tous, y compris pour les établissements pour personnes handicapées qui jalonnent le parcours. Ils ont sorti tables et parasols sur le trottoir, les résidents sont attablés, ou parfois alignés en une ribambelle de fauteuils roulants le long de la route. Jour de liesse pour tous...

3 500 km accessibles ?


Le Tour de France est le troisième évènement sportif le plus important au monde, après les Jeux olympiques et la Coupe du monde de football. Qu'il est parfois plus sage de suivre devant sa télé ! Car comment vivre cette belle aventure en live lorsqu'on est un spectateur à mobilité réduite ? Evidemment, le circuit se doit d'être roulant, c'est là une condition sine qua non que partagent à la fois les coureurs et les fauteuils roulants... Selon Karine Bozzacchi, coordinatrice générale de la direction du cyclisme, « dans les villes étapes, la prise en charge des personnes handicapées se fait au coup par coup. La configuration des lieux variant à chaque étape, il est difficile de prévoir un plan d'accessibilité uniforme. L'accueil se fait vraiment à la demande. Jean-Louis Pagès, le directeur du site, et Yannick, sont attentifs à repérer les spectateurs en fauteuil roulant et font en sorte de leurs trouver des emplacements où ils pourront pleinement profiter du spectacle au plus près de la ligne d'arrivée, hors de la foule. »

Champs-Elysées : bien pensé !


Laurence Gilot est l'une des quatre Gruau Angel's qui accompagnent les invités de l'équipementier sur le Tour. « Ce n'est pas toujours parfait, précise-t-elle, et nous avons même eu l'occasion d'emmener une personne à mobilité réduite qui n'a pas pu accéder au village de départ à cause de quelques marches. Mais le Tour a néanmoins une démarche de développement durable qui englobe à la fois la partie écologique (par exemple en essayant de diminuer l'impact de la manifestation au sol, et notamment le nombre de voitures) et sociétale. » Dans l'espace VIP, à l'arrivée, trois camions-bus ont été aménagés pour recevoir les invités, et l'organisation du Tour vient d'investir dans un fauteuil élévateur qui permet de franchir ces quelques marches. Ces espaces sont généralement réservés aux partenaires mais, à la demande ponctuelle des associations, le grand public peut également y accéder.

Seule exception, les Champs-Elysées, car « on maîtrise bien le terrain » ! Un rang est réservé pour le public à mobilité réduite au pied de la tribune de la Concorde et, sur demande préalable, les véhicules transportant les spectateurs handicapés peuvent y accéder facilement. Depuis deux ans, des toilettes accessibles ont également été installées.

Montagne : accès limité !


Des milliers de voitures garées le long des routes, des caravanes, des camping-cars... Dans les plaines franciliennes, pas de souci d'accessibilité. Mais que dire de la montagne ? Les étapes reines du Tour sont particulièrement prisées, les places sont chères. Et Laurence Gilot de confirmer : « L'accès à la montagne, c'est déjà compliqué pour ceux qui n'ont pas de problèmes pour se déplacer ! Il faut parfois laisser la voiture à des kilomètres et prendre le téléphérique pour approcher la ligne d'arrivée ! ». Réponse de Karine : « la configuration naturelle du terrain complique évidemment les choses, mais cela vaut aussi pour les spectateurs sans handicap, et aussi pour les personnes âgées. Il faut vraiment anticiper, se renseigner. Certains prennent même le parti d'arriver la veille. »

Le Tour en braille


Depuis 1996, A.S.O. collabore avec l'association HandicapZéro pour l'accès du Tour de France au plus grand nombre. Les passionnés déficients visuels disposent gratuitement de l'essentiel du contenu du livre de route adapté en braille, en audio (sur CD ou téléchargeable, handicapzero.org, rubrique sport, Tour de France 2012, « Recevoir l'édition adaptée » ou au 0 800 39 39 51, gratuit depuis un poste fixe).

Une grosse machine humaine


En dehors du partenariat permanent avec HandicapZéro, mais aussi avec Mécénat chirurgie cardiaque, le comité d'organisation fait en sorte de satisfaire les requêtes d'autres associations. Cette année, par exemple, sur l'étape de Pau, il accueille trois jeunes de l'association Rêves qui réalise le rêve d'enfants malades et handicapés. Tandis qu'une famille vient tout spécialement des Etats-Unis pour permettre à leur fils handicapé de vivre le Tour en live. « Le Tour, c'est une grosse machine mais avec des gens humains qui trouvent toujours une solution, conclut Karine. » Pour éviter les désillusions et la cohue, mieux vaut néanmoins planifier sa visite au plus tôt. Un contact ( cyclisme@aso.fr ) répond, par mail, à toutes les demandes et permet de connaître les horaires et conditions d'accès des routes.

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches