AAH : presque un million de bénéficiaires !

Résumé : 957 000 allocataires, une hausse de 4.6 % en un an, une enveloppe globale de 7.5 milliards d'euros... L'AHH, une allocation en " or " qui maintient pourtant ses bénéficiaires en dessous du seuil de pauvreté !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

957 000 bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé (AAH) fin 2011. Une hausse de 4,6% sur l'année ! C'est ce que révèlent Les Echos, en s'appuyant sur un document du ministère des Finances. L'enveloppe globale atteint 7.2 milliards d'euros en 2011, soit 200 millions de plus que prévus dans la loi de Finances initiale. 7.5 milliards d'euros sont envisagés en 2012, avec une nouvelle croissance des bénéficiaires de 2.5%.

776.59 € en septembre 2012


Depuis sa création, en 1987, le nombre d'allocataires n'a jamais cessé d'augmenter. Jusqu'au début des années 2000, la hausse des effectifs était essentiellement liée à celle des allocataires âgés de 45 à 59 ans, correspondant à la génération issue du baby-boom. Mais, depuis 2007, elle serait due aux effets du plan de revalorisation de 25% sur cinq ans de l'AAH lancé cette année-là par Nicolas Sarkozy. Une dernière augmentation est prévue en septembre 2012 qui portera alors le montant de l'AAH à 776.59 euros.

Recul retraite = hausse facture !


C'est cette revalorisation qui, selon Les Echos, pourrait également expliquer la hausse du nombre de demandes, d'autant que l'AAH peut être cumulée avec d'autres ressources personnelles de l'intéressé, y compris ses revenus professionnels. A l'inverse, pas avec une pension de retraite, l'attribution de l'AAH prenant automatiquement fin dès que la personne a atteint l'âge légal de départ à la retraite (désormais de 60 ans et 4 mois à 62 ans selon l'année de naissance). Une réforme qui ne ferait donc que gonfler la facture globale ! Entre 2006 et 2011, le nombre d'allocataires a ainsi augmenté de 16%. Selon Les Echos : « La progression est surtout due aux personnes souffrant d'une incapacité comprise 50 % et 80 % (+10 %), la population touchée par une incapacité supérieure à 80 % augmentant beaucoup plus lentement (+2 %). »

Sous le seuil de pauvreté


Appât du gain ? Difficile de l'envisager lorsqu'on sait que ce montant maintient les bénéficiaires sous le seuil de pauvreté (fixé à 950 euros). Un argument sans cesse scandé par les associations de personnes handicapées !

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 30-06-2012 par memee :
j'aimerai que l'on m'explique, la sécurité sociale attribue un pourcentage D' handicap bien en dessous de celui que donne les médecins de la MDPH.Je pense qu'ils ont fait les mêmes études.

Le 04-07-2012 par SK12 :
bonjour ! je suis titulaire d'une carte d'invalidité à 80%. SVP, Pourriez-vous me renseigner sur les avantages tarifaires accordés sur les voyages avec la SNCF ou autres moyens de transports publics et privés. merci.

Le 04-07-2012 par mimidu41 :
Pas de surprise ! moi j'avais l'AAH, la CAF me l'a donnée, le mois d'après me l'a réclamée, ma fille a eu 18 ans, je n'ai plus rien !! Il faut voir des médecins experts et osez montrer l'handicap qui ne se voit pas mais que nous nous ressentons !! Renseignez-vous auprès de personnes compétentes et non pas aux personnes derrière un guichet et qui vous réponde "Ah, ben je sais pas ???!!" Bon courage moi j'attaque et je suis prete a médiatiser !

Le 27-07-2012 par jluc55 :
Sur on nage dedans comme sarko hihihi avec tout les avantages gratos mais pas pour nous zut alors .

Le 04-10-2012 par aminat :
Quand vous dites "un argument scandé par les associations de P.H", il faut préciser les associations de défense et revendicatives. Les gestionnaires se préoccupent d'abord de leurs établissements et services. Ce sont les personnes elles-mêmes qui doivent se battre avec des associations indépendantes des pouvoirs publics comme A.M.I, CDHR, CDTHED, FMH, ADEPO, GIPAA.
Toutes les autres porte-paroles du comité d'entente, du CNCPH, elles se moquent bien des personnes handicapées.

Le 17-04-2015 par imc :
s v p aah independante des revenus du conjoint d un montant qui permette de vivre décemment jusqu a la fin de sa vie...?? merci!! cordialement

Le 30-01-2017 par INFORMATEUR :
REPONSE A SK12 IL N'EXISTE AUCUN AVANTAGE POUR LES BENEFICIAIRES DE LA AAH A LA SNCF SEULEMENT L'ACCOMPAGNANT A DROIT A 50 % DE REDUCTION SUR SON BILLET PAS NORMAL MAIS C'EST COMME CA !!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr