Un chien surfeur pour personnes handicapées

Résumé : Caleb, un américain de 15 ans handicapé a pu s'initier aux joies du surf grâce à la présence de Ricochet, un chien surfeur qui assure sa sécurité sur la planche. Séquence émotion pour un binôme hors du commun.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un chien surfeur ? Vu aux USA. Il existe même, en Californie, une compétition dédiée qu'on appelle « surfing dog ». Chaque année, une cinquantaine de chiens n'hésitent pas à se jeter à l'eau. Et parfois pour la bonne cause lorsque la fondation « Make a wish » (Fais un vœu !) propose de réaliser l'impensable.

Caleb réalise son rêve

Un chien pour accompagner un surfeur jusqu'au creux des vagues, mais pas n'importe lequel. Ce jeune homme de 15 ans, atteint d'un cancer du cerveau diagnostiqué en juillet 2013, a perdu l'usage de ses jambes. Il s'appelle Caleb et doit dorénavant se déplacer en fauteuil roulant, ce qui le contraint à renoncer à la plupart des activités des ados de son âge. Mais en découvrant un jour une vidéo sur un chien dressé pour escorter des personnes handicapées en surf, il se dit que tout espoir n'est peut-être pas perdu. Il veut, lui aussi, tenter cette incroyable aventure. La fondation lui propose de réaliser son rêve.

Une vraie championne

Il fait la connaissance de Ricochet. Cette femelle golden retriever née en 2008, championne de surf, s'invite parfois sur les podiums de sa discipline et participe aussi à des œuvres caritatives dans le but de récolter des fonds pour des actions humanitaires. Elle a été éduquée à cette activité atypique par son maître, Patrick, tétraplégique après avoir été renversé par une voiture à l'âge de 14 mois. Mais « Ric » a, depuis, d'autres objectifs : surfer en compagnie d'enfants malades, de personnes handicapées ou de vétérans de la guerre.

Ricochet, munie de son gilet de sauvetage rose, prend place derrière Caleb, sur une planche adaptée. La mission de ce sauveteur à fourrure : équilibrer la planche mais également alerter en cas de danger. En revenant sur le sable, Caleb a confié qu'il s'était « senti libre, léger... ».

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr