Budget CNSA 2019 : un peu plus pour l'autonomie !

Résumé : Le budget de la CNSA est en hausse de 0,8% pour 2019. Il traduit la mise en œuvre des récentes décisions du gouvernement : habitat inclusif, situation critique, stratégie autisme...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

En 2018, la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) a géré un budget de plus de 26,59 milliards d'euros. C'est la 3ème mouture pour l'année 2018. Il intègre, suite à une hausse de recettes, l'augmentation des concours versés aux départements pour financer les aides individuelles aux personnes âgées et aux personnes handicapées : +59,6 millions d'euros pour l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) et +8,5 millions d'euros pour la prestation de compensation du handicap (PCH). Cette augmentation résulte de nouvelles prévisions de recettes plus favorables.

Et en 2019 ?

En 2019, son budget prévisionnel est en très légère hausse (+0,8%), soit 26,812 milliards d'euros. 22,395 financeront le fonctionnement des établissements et services médico-sociaux et 130 millions d'euros participeront à leur rénovation (nouveau plan d'aide à l'investissement). Par ailleurs, 2,21 milliards d'euros permettront de couvrir les dépenses d'allocation personnalisée d'autonomie (APA) des départements et 607,2 millions d'euros leurs dépenses de prestation de compensation du handicap (PCH). Ce budget traduit aussi la mise en œuvre des récentes décisions du gouvernement : accompagner le développement de l'habitat inclusif (15 millions d'euros), financer une mesure d'accompagnement des personnes en situation critique (15 millions d'euros), mettre en œuvre la stratégie autisme (30 millions d'euros), renforcer la présence de personnel soignant au sein des EHPAD (123,7 millions d'euros). 

Concertation autonomie et grand âge

Le Conseil de la CNSA proposera par ailleurs sa contribution à la Concertation autonomie et grand âge qui doit avoir lieu fin janvier 2019, avec l'objectif d'assurer la pleine et entière citoyenneté de la personne, quel que soit son âge, sa situation de santé ou de handicap et l'affirmation du « chez-soi » qui détermine la capacité de la personne à vivre au cœur de la société. Fin janvier, le Conseil sera en mesure de proposer un scénario incluant la gouvernance et le financement des politiques de l'autonomie. Pour cela, il renforce son fonctionnement et installe son comité permanent et des commissions spéciales.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 05-12-2018 par Henri Galy :

+0;8 %...

Même pas l'inflation !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr