Conseil des ministres : le handicap au menu !

Résumé : Le handicap était au menu du Conseil des ministres du 7 juin 2017. La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées a présenté une communication intitulée "Handicap : une priorité du quinquennat".

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Cette décision est le gage de la priorité que le Gouvernement entend donner à la réponse effective aux besoins des personnes en situation de handicap, explique le communiqué, quel que soit leur handicap et leur l'âge, dans l'ensemble des réformes qu'il mettra en œuvre. Si le cadre législatif et réglementaire français est posé, il est complexe et génère trop de fonctionnement en silo ». Différents domaines y étaient abordés comme la scolarité et l'emploi (article complet en lien ci-dessous). Parmi les autres points évoqués…

Les actions à venir…

Le Gouvernement définira rapidement les modalités de mise en oeuvre de l'engagement du Président de la République de revaloriser l'allocation adulte handicapé de 100 euros par mois.

Pour renforcer la mobilité, 100 % des trajets accessibles doivent être identifiés et cartographiés. Le plan d'investissement transports pourra être mobilisé en appui de l'amélioration de l'accessibilité.

Les logements adaptés doivent être systématiquement identifiés et l'accessibilité précisée pour faciliter les recherches. Le développement des habitats inclusifs doit être favorisé en levant les obstacles administratifs. Les bailleurs sociaux devront identifier les logements adaptés, et rendre cette liste transparente pour favoriser le logement des demandeurs en situation de handicap.

Le Gouvernement s'engage également pour l'accessibilité des services publics numériques pour tous. Il soutiendra également l'innovation technologique pour les personnes en situation de handicap.

Pour lutter contre l'usure sociale et la détresse des familles, il faut être particulièrement attentif aux conditions de travail des accompagnants et à la qualité de vie des aidants familiaux. Le Gouvernement s'attachera à mettre en œuvre les nouveaux droits annoncés par le Président de la République.

Il dit également vouloir favoriser la visibilité des personnes handicapées dans les médias. Les Jeux olympiques et paralympiques 2024 seront l'occasion de valoriser à leur juste niveau les compétences des athlètes paralympiques.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 07-06-2017 par Framboise :
Mme La Ministre... et les Invalides??, vous trouvez qu'ils sont dans une vie confortablement pour ma part 300 € qui m.oblige à avoir ASI.. pas de mendicité..nous sommes des malades...ou des invalides..pas des fainéants,ni des profiteurs... juste des malades... pensez yeux merci

Le 07-06-2017 par Piloclo :
...100 euro ...mais vont ils aussi etre assujetti au revenu du conjoint ? A quand une etude sur ce point essentiel , car deja malade et handicape ..on depend financierement du conjoint...aucune independance financiere..et ces plafonds de ressources qui datent ...non ala realite du cout actuel de la vie... bon courage madame la ministre

Le 07-06-2017 par Tinine :
Il faudrait revaloriser le statut des AVS et aesh faire passer le deaes par alternance pour celles en cui et CDD et augmenter les horaires ainsi que le salaire ! Pour une meilleure prise en charge des élèves !

Le 08-06-2017 par Aude geneau :
Handicapée à 80% qui ne peux plus travailler sans conjoint. Vous comptez quoi faire pour nous?

Le 08-06-2017 par sisy :
peut-être reconnaître les éducateurs libéraux par un statut de service à la personne pour pouvoir bénéficier d'une réduction d'impôts pour les parents et d'un coef. adéquat à notre diplôme pour la prestation compensatoire du handicap, penser aussi à un agrément départemental pour des diplôme d'état bac +3, ce n'est peut-être pas un luxe ? de plus un référencement de tous les éducateurs en libéral sur le territoire français avec leurs spécialisations par l'ARS servirait surement au famille qui en ont besoin......

Le 08-06-2017 par Lily :
Bonjour mon fils est en situation de handicape sa fait maintenant 19ans que suis la pour lui se qu'il y a de plus normal me direz vous !!! Mais voila aujourd'huit je suis fatiguée de cette situation et je suis obligé de me résoudre a chercher un placement en internat (se qui me désespéré) car nous parents nous n'avons aucun moyen de soulagement pour ne pas se retrouvé dans un etat de fatigue moral qui nous conduit a sa !!!! Après 19ans de combat avec la maladie, la différence, le handicap, la société nous n'avons aucun statut sociale !!!!! ALORS IL SERAIT TEMPS QUE VOUS GOUVERNEMENT VOUS NOUS PRENIEZ EN CONCIDERATION !!!

Le 08-06-2017 par Si Icks :
Bonjour, l'augmentation des 100€ sera effective quand? Je n'en peux plus, je croule sous les ennuis financiers, ce qui aggrave mon état de santé.On est le 6, une fois tout payé, il me reste 21€ pour manger ce mois ci, je ne sais pas comment faire, je suis au bout du rouleau.

Le 08-06-2017 par marie :
Les AVS sont encore les oubliés. Macron a parlé de soutenir les sans grade. On attend toujours les propositions?? on veut le même statut que les enseignants avec les même primes!!! le niveau de qualification des aesh doit être revu au bac. stop au CDD renouvelable et titularisez le personnel!!!

Le 08-06-2017 par Reyake :
Chose très importante annuler le remboursement de l ASi par les héritiers c est honteux ils ne sont pas coupables de cette situation. Double peine pour eux
Ne plus assujettir les revenus du conjoint nous ne voulons pas vivre à leur charge mais être indépendant

Le 08-06-2017 par revol :
revalorisation possible de 100 euros, oui mais sur 5 ans soit 20 euros par mois.
Voilà l'arnaque Macron qui ne sera dévoilée qu'après les législatives...

Le 09-06-2017 par HING :
Mais pour les autres type de pensions d'invalidité combien daugmentation?

Le 10-06-2017 par jean albert60 :
quand penserez vous a désolidariser l'aah du revenu du conjoint !!
ce ne serai que justice sociale effective !!
quand a revaloriser de 100€ en une fois sa serai grandement bien venu VU LES MIETTES ACCORDEES SOUS HOLLANDE !! pensez a revaloriser de 25€ annuel l'aah pour nous faire vivre hors du seuil de pauvreté

Le 12-06-2017 par Lilhandi :
Ils ont complètement zappé le thème de la PCH aidant familial quand c'est possible !!!!

Le 12-06-2017 par lemaire :
je suis éducateur au SESSAD PRO de Noyon et rappelle qu un Sessad "PRO "peut aider pour accompagner des jeunes en situation de handicap intellectuel dans la mise en place de leur projet professionnel ou plus globalement dans l élaboration de leur projet de vie ; ce que nous faisons au SESSAD PRO de Noyon depuis bientôt 10 ans .
M Lemaire luc

Le 13-06-2017 par Lilhandi :
C'est une honte pour Macron de ne pas parler de la PCH alors que c'est notre DROIT quand nous sommes invalides 2eme catégorie depuis l'âge de 40 ans, reconnus par la MDPH59 à +80 % avec besoin d'assistance au quotidien. Nous refusons de faire partie du groupe APA. Nous avons travaillé, mene des études normales mais n'avons pas les mêmes revenus que ceux rattrapés par des affections de l'âge !!!!!

Le 15-06-2017 par nyméria Lucky :
Agent de la fonction publique depuis 1986, diplômée amp en 2002, je n'ai eu aucune aide adaptée pour ma titularisation dans la fonction publique, handicapée a un fort pourcentage,on m a refusé ma titularisation, avec 10 ans d experience dans le privé, on me refuse bilan de compétence et reconversion. Je suis en attente depuis 2013.

Le 15-06-2017 par Mamzelle H. :
Est il besoin de rappeler à @LIHANDI que l'obtention de la PCH se fait auprès de la MDPH. Votre rancoeur est compréhensible cependant le nouveau président (lui ou un autre d'ailleurs)n'y est pas pour grand chose. Je suis personnellement concernée par une affection non pas due à l'âge mais génétique et je suis l'unique atteinte de la famille. Ça m'est tombé dessus à 43 ans, j'en ai 60 aussi permettez moi de vous faire remarquer que
les personnes âgées atteintes d'affections LG souffrent aussi!Ne commençons pas à faire comme les administrations = nous infliger une ÉCHELLE de handicap pour que l'un touche plus que l'autre. Nous regrettons déjà ce calcul, inutile de se l'imposer entre nous. Merci.

Le 15-06-2017 par Mam'zelle H :
Encore un communiqué sans date effective? Décidément quand les mauvaises habitudes deviennent monnaie courante, c'est à croire que c'est dans le palais qu'à été gravée cette sempiternelle phrase qui a le chic pour ne pas s'engager. Dans 5 ans peut être. ...:-//

Le 15-06-2017 par Mam'zelle H :
Encore un sempiternel communiqué sans aucune date effective? Suis je sotte, il reste encore 5 ans ....ouf je suis rassurée. :-((

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr