Vélo et handicap : une enquête la tête dans le guidon

Résumé : 32 questions pour connaître les besoins des amateurs de vélo handicapés ! C'est la nouvelle implication du CEREMH qui souhaite promouvoir la mobilité douce pour tous. A terme, un centre ressources sur ce thème, AccesCycle, verra le jour...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Dans le cadre d'un projet sur les mobilités douces, le CEREMH (Centre de ressources mobilité handicap), souhaite mieux connaître les besoins et les pratiques de mobilité en vélo des personnes handicapées. En effet, ce moyen de transport éco-responsable tend à se développer. Solution de mobilité douce qui peut remplacer les trajets quotidiens en voiture ou transports en commun, mais aussi sport ou loisir, le vélo présente de multiples avantages. On ne l'imagine pas toujours mais différentes solutions permettent à des enfants et adultes handicapés d'accéder à cette pratique. Pour répondre au mieux à leurs attentes, le CEREMH vient donc de lancer une grande enquête...

Bientôt un centre ressources « vélo et handicap » !

Quelle que soit leur situation de handicap, les utilisateurs sont donc invités à remplir un questionnaire en ligne (32 questions). Leurs réponses permettront de mieux cerner leurs besoins concernant la mobilité en vélo, dans le cadre d'un projet plus global du CEREMH sur les mobilités douces. Pour cela, le centre proposera, à terme, de mettre à leur disposition...

• Une base de données sur les cycles adaptés.
• Des informations sur les vélos selon le type d'utilisation (seul, accompagné, avec enfants...).
• Des informations pratiques, notamment sur les aides au financement.
• Des conseils aux personnes à mobilité réduite et aux professionnels de la réadaptation.
• L'organisation d'essais de vélos adaptés (avec le soutien de la Fondation de France).
• L'organisation d'animations autour de la mobilité sur vélo adapté lors d'événements : présentation de vélos, essais, conseils auprès du grand public, table ronde avec les acteurs de la mobilité...
• Une offre de formations : pour les personnes à mobilité réduite, les professionnels de la réadaptation, les revendeurs de cycles, les services techniques.
• Des conseils aux collectivités (aménagements cyclables, mise en place de services...), aux industriels (innovation, aide à la conception) et aux opérateurs de transport (conception, accessibilité, intermodalité).


Participer à l'enquête :
www.ceremh.org/cen-mobilite/recherche-et-innovation/article/questionnaire-velo-handicap

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 11-02-2013 par quessada :
c est bien un velo handicape quand on l es et qu on doit faire des excercices pour perdre du poid a cause d avoir un daibete et il m enfaudrais un adapte a mon handicap

Le 12-02-2013 par jéjé27 :
Bonjour je suis un fervent pratiquant du vélo en fauteuil, j'ai pour ma part un vélo qui se fixe sur mon fauteuil, et depuis que je m'en suis équipé j'ai un vent de liberté qui me pousse à sortir.Il me faut exactement deux minutes pour le fixer a mon fauteuil et deux minute pour l'enlever.Quand je vais pas bien je vais prendre l'air avec mon vélo .J'ai même réalisé un défis de 525 km sur 9 jours , pour montrer qu'handicapé on pouvait sans être un sportif sur-entraîné faire des chose en fauteuil. Mon épopée a fait l'objet de 19 articles dans la presse sur tout mon parcours. Je me suis préparé pendant 9 mois, et entouré d'une infirmière et d'une kiné qui a la fin de chaque étape se sont occupées de moi. J'ai rallié Plabennec dans le Finistère à le Vaudreuil un petit village proche de Rouen avec mon fauteuil vélo.Tout ça pour dire que le vélo en fauteuil c'est possible.

Le 14-02-2013 par Bubulle :
Bonjour:j'ai aussi un vélo qui se fixe sur mon fauteuil roulant:merveilleux!Quelle indépendance.Je peux circuler seule beaucoup plus vite, passer les trottoirs et enlever mon vélo pour aller dans les commerces ou les appartements.Chaque déplacement est facilité.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr