Fillon face au handicap : promesse de mesures structurantes

Résumé : " Il faut réarmer la politique du handicap ", affirme Marie-Anne Montchamp, soutien de François Fillon. Elle est interrogée sur Vivre FM en duo avec handicap.fr. Vers une promesse de réévaluation de l'AAH ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Nouvelle invitation de Vivre FM (93.9) dans le cadre de la campagne présidentielle. La radio du handicap convie handicap.fr à interroger à deux voix les candidats sur leur programme en faveur des personnes handicapées. Le mercredi 22 février 2017, de 8h05 à 8h30, c'est Marie-Anne Montchamp qui, au nom de François Fillon, répond en direct aux questions de Vincent Lochman (Vivre FM) et Emmanuelle Dal'Secco (handicap.fr). C'est d'abord l'absence de prise de position de la plupart des candidats sur cette thématique qui est évoquée par les journalistes. Vient ensuite la question cruciale de l'accessibilité qui pourrait mettre François Fillon dans l'embarras puisqu'il déclarait, en mars 2016, que ces normes sur le logement étaient une « absurdité » (article en lien ci-dessous).

AAH et ressources : vers une réévaluation ?

« L'affaire Pénélope » s'invite logiquement dans le débat : « Face à cette situation, comment François Fillon va-t-il maintenant expliquer aux titulaires de l'AAH qu'ils doivent vivre avec 800 euros par mois ? ». Pas de commentaire de l'invitée sur ce sujet brûlant mais de rappeler que Nicolas Sarkozy a entamé la réévaluation de cette allocation durant son quinquennat de 25 %. Que compte faire le candidat Fillon pour qu'elle dépasse enfin le seuil de pauvreté ? Marie-Anne Montchamp assure que des annonces sont à venir, « extrêmement structurantes » qu'elle ne compte pas dévoiler à l'antenne. Elle se déclare défavorable à un revenu universel comme proposé par d'autres candidats, assurant que la première réponse pour lutter contre les « ressources dégradées » des personnes handicapées est leur accès au travail.

Autisme : une loi anti-psychanalyse ?

Les journalistes l'ont par ailleurs questionnée sur la récente mobilisation de députés Les Républicains qui, en décembre 2016, ont tenté de légiférer pour faire interdire l'intrusion de la psychanalyse dans la prise en charge des enfants autistes, comme recommandé par la Haute autorité de la santé. « On serait bien avisé de s'y référer. (…) On en est encore à l'âge de pierre. (…) Alors, il y a un moment, quand on ne veut pas comprendre, la loi peut-être utile », répond Marie-Anne Montchamp. D'autres sujets ont été abordés : protection sociale, places en établissements médico-sociaux, notamment pour les enfants handicapés, remboursements de soins, protection des lanceurs d'alerte…

Un « armement politique » sur la question du handicap

Après avoir soutenu Nicolas Sarkozy lors de la primaire de la droite, Marie-Anne Montchamp, ex-secrétaire d'Etat en charge du handicap dans le gouvernement Sarkozy-Fillon, dit vouloir « faire en sorte que la politique du handicap soit de premier plan ». Vincent Lochman s'étonne que la secrétaire nationale à la protection sociale chez Les Républicains ne figure pas dans l'organigramme de campagne de François Fillon. Elle affirme « soutenir ceux qui feront avancer cette cause » et prône, au-delà de l'identité des candidats, un « armement politique en faveur de nos compatriotes handicapés »

Toutes les réponses de Marie-Anne Montchamp sont à écouter sur le podcast de Vivre FM, en lien ci-dessous. D'autres représentants de candidats à l'élection présidentielle seront invités à s'exprimer sur les ondes de cette radio dans les semaines à venir.

© Vivre FM

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 23-02-2017 par fanfan :
Bonjour je trouce sa honteux pour la france nous handicapee nous votons aussi et nous sommes des êtres vivant avant toute choses.

Le 23-02-2017 par fanfan :
que des Bla Bla!!! on ne croit pas ! que des promesses pour se faire élire Pfff !!!

Le 24-02-2017 par Jolion :
Bonjour,
Je réponds au Journaliste Handicap.fr que c'est aux Associations et au Défenseur des droits d'agir auprès de nos Candidats, il serait peut-être temps de prendre conscience de ce que vivent les personnes handicapées mais aussi les retraités handicapés qui sont de plus en plus des victimes de cette injustice, à quand une vraie loi en faveur de toutes les personnes handicapées et que ce soit une priorité.

Le 24-02-2017 par STOP DISCRIMINATION :
Monsieur Fillon est la personne qui agira le plus pour les personnes handicapées
La droite a créé la loi sur accessibilité, la loi sur l'embauche des travailleurs handicapés ...
C'est simple avec Monsieur Macron aucune proposition et il a pratiquement détruit la loi sur l'obligation d'embauche des travailleurs handicapés

Le 27-02-2017 par Mobilisez vous :
Monsieur Fillon est la personne qui agira le plus pour les personnes handicapées
La droite a créé la loi sur accessibilité, la loi sur l'embauche des travailleurs handicapés ...
C'est simple avec Monsieur Macron aucune proposition et il a pratiquement détruit la loi sur l'obligation d'embauche des travailleurs handicapés

Le 28-02-2017 par kilou :
Buraliste depuis 30 ans obligé d'arrêter mais pas l'âge de la retraite et pas droit au chômage. Ce petit bureau de tabac lui permettait de vivre mais invendable car proche des frontières.
Tout ceci à cause des nouveaux paquets de cigarettes ILLISIBLE .
Merci Mme Touraine d'oublier les buralistes handicapés visuels. SVP Mr Fillion pensez à eux.

Le 01-03-2017 par kilou :
Bravo! tout à fait d'accord avec vous (mobilisez-vous sinon on va directement dans "le trou "mais le message est difficile à faire passer. C'est bien Mr Macron qui avait monté le programme économique du candidat Hollande? Un conseil Lisez le livre "Faire"

Le 05-03-2017 par Sbbtilleul :
Est ce qu'une personne qui a plus de 800 ou 1000 €/mois de revenu peut désormais contribuer à penser une politique du handicap sans offenser personne ? On a besoin de tous... C'est ca l'inclusion. Même de Penelope !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches