Le handicap, 2ème cause de discrimination en France

Résumé : Le handicap, 2ème cause de discrimination en France ; 21 % des réclamations adressées au Défenseur des droits en 2014. A l'occasion d'une visite de Jacques Toubon dans 2 établissements pour personnes handicapées, le point sur ses missions.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le handicap constitue 20,80% des réclamations adressées en 2014 au Défenseur des droits en matière de discrimination. Il est le second motif après l'origine (23,70%) et devant l'état de santé (13,30%). Elles portent en premier lieu sur l'accès à l'emploi public (4,20%), au service public (3,90%), aux biens et aux services (3,60%), à l'emploi privé (3,50%), à l'éducation (3,30%)… Un constat quantitatif qui valait bien une observation qualitative.

En visite sur le terrain

C'est pourquoi le Défenseur des droits, Jacques Toubon, s'est rendu dans le Nord et en Belgique les 11 et 12 février 2015 pour visiter un foyer de vie pour personnes handicapées mentales et une résidence pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) qui accueille aussi des seniors handicapés. Le vieillissement de cette population devrait requérir toute l'attention des pouvoirs publics, d'autant que le Défenseur était accompagné de Patrick Gohet, nommé en septembre 2014 adjoint en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l'égalité (article en lien ci-dessous), qui a fait de la question des personnes handicapées vieillissantes son cheval de bataille (article en lien).

Loi handicap 2005 : bilan contrasté

Alors que, dans le même temps, les associations déploient leurs banderoles de contestation unanimement « colériques » dans toute la France, Jacques Toubon a dressé un bilan des 10 ans de la loi de 2005 plutôt « contrasté », faits de progrès et de retards. Citant par exemple le fait que « il y a 10 ans, on comptait 150 000 enfants handicapés dans le système scolaire ; ils sont aujourd'hui 260 000 avec une progression de 10 % par an ! ». Mais revenant aussi sur d'autres points nettement plus alarmants, et notamment en matière d'accessibilité des lieux recevant du public. Le Défenseur a réitéré son opposition au report prévu par le Gouvernement (la fameuse ordonnance qui met le feu aux poudres !) ; il l'avait déjà signifié à Manuel Valls lorsqu'il avait pris ses fonctions en juillet 2014. Selon lui, « La sensibilisation et la mobilisation des acteurs, dont les pouvoirs publics, n'ont pas été à la hauteur de l'enjeu ! ».

Les missions du Défenseur des droits

Rappelons que le Défenseur des droits est chargé du suivi de l'application de la Convention internationale relative aux droits des personnes âgées, ce qui le conforte dans la mise en œuvre et l'évolution de la politique du handicap. En lien avec la société civile, il a constitué un comité d'entente Handicap, composé des principales associations représentatives qui se réunit régulièrement pour faire le point de la situation et des besoins en matière de respect des droits des personnes handicapées. Ses services peuvent être saisis (par mail, téléphone ou courrier) par toute personne qui estime être victime de discrimination.

Un rapport, livre « d'histoires »

Le Défenseur vient de publier un rapport de 34 pages, « 2005-2015 : 10 ans d'actions pour la défense des droits des personnes handicapées » (en lien ci-dessous), qui propose une analyse complète de leur situation réalisée à partir des saisines qui ont été portées à sa connaissance. Il mentionne par exemple le fait que 65 % des élèves handicapés n'ont pas accès aux activités périscolaires ou qu'on exige d'une personne handicapée postulant au concours de professeur des écoles de nager 50 mètres en piscine ! Ce rapport est illustré par de nombreux cas particuliers. Un recueil d'histoires individuelles, ourlé de discriminations mais plus encore d'aberrations…

© ra2 studio/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-02-2015 par kamikaze 35 :
je suis institutrice tombée dans le handicap moteur en 2010. L'Education Nationale m'avait déclarée inapte à toutes fonctions. Je me suis battue. Après de multiples commissions, je me vois attribuée un poste administratif. Souci majeur: ascenseurs constamment en panne.Je ne peux pas aller au travail.

Le 18-02-2015 par Marie Line :
Je suis reconnu travailleur handicapé,invalidité à 30% suite à un AVP.De la discrimination dans le monde du travail j'ai été licencié il y a 1 an je travaillai dans une EHPAD la direction conaissai ma situation et n'a fait aucun effort pour aménager un poste de travail j'ai vécu un enfer... Il y a quelques moi j'ai eu un entretien d'embauche et là on madit qu'ils ne prenaient que du personnel en forme,cela est très dur.que ces personnes se disent que ça n'arrive pas qu'aux autres...

Le 18-02-2015 par Jolion50 :
A quoi sert le Défenseur des droits puisqu'il indique comme réponse dans les courriers qu'il ne peut intervenir en raison de la séparation des pouvoirs, c'est la réponse sur toutes les affaires de discriminations qu'ils lui sont dénoncées, y compris lorsqu'il s'agit de faire respecter la loi de la trêve hivernale dont on met à la rue des personnes handicapées, de même pour les affaires de partages des biens après un divorce, et oui l'ex-conjoint handicapé se trouve lésé et n'a droit à rien c'est comme cela les Magistrats nous remercient nous les handicapés victimes de l'injustice.
Le Gouvernement devrait nommer une personne handicapée capable d'assumer la responsabilité de Défenseur des droits, de même pour le Ministère de la Justice et Garde des Sceaux.

Le 18-02-2015 par W.Salens :
Avant de condamner globalement Le Défenseur, je conseille de lire les rapports annuels, voire même de remonter à la période de la Halde. Vs les trouvez aisément sur le Net.

Le 19-02-2015 par amato :
je suis travailleur handicapé et personne ne peut m'aider pour l'achat d'un scooter alors que j'ai une promesse d'embauche de l'inspection académique pour un poste d'agent de vie scolaire,pourriez-vous m'aider et me dire comment je peut faire.Cordialement.

Le 19-02-2015 par khristianhandy :
A la recherche d'un logement, nous avons déposé notre candidature pour la location d'un logement avec un loyer de 500 € environ mensuellement.
Nous avons 2 AAH, 2 APL, pour un total de 2044 € mensuel. Voici la copie du message de refus de l'agence immobilière mise en cause :
" En réponse à votre mail concernant cette location, malheureusement, avec votre situation actuelle et vos revenus nous ne pouvons donner suite à votre demande. N'hésitez pas à consulter nos annonces et revenir vers nous si besoin nous ne manquerons pas de vous répondre. Cordialement."
Comme vous pouvez le constater, il est bien fait état de
"Notre situation actuelle" ce qui veut dire en clair, "notre situation de handicap". Il s'agit là d'un fait de discrimination au premier de degré visant à écarter les personnes handicapées.
Voir sur Fecbook : http://on.fb.me/17qA8Vt

Le 20-02-2015 par resterlan :
Bonjour,
Je suis très satisfait de l'implication du Défenseurs des droits.
En tant que travailleur handicapé ma visite médicale d'embauche obligatoire fût effectuée par un gardien de la paix ( pour un emploi d'ajoint administratif police nationale) avec toutes les conséquences médicales liées à cette illégalité.
J'ai contacté pendant 10 ans le Ministre de l'intérieur de cet état de fait : silence total .Le Défenseur des droits est intervenu, petite avancée dans mon dossier, le Ministère de l'intérieur reconnait que ma visite d'embauche n'a pas été effectuée par un médecin assermenté mais que c'est SANS IMPORTANCE !
c'est HALLUCINANT
Je continue de me battre
Salutations.

lE

Le 02-02-2017 par ME :
Bonjour, nous sommes siamoises et nous vivons très bien notre handicap malgré les moqueries. Au revoir

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches