Chômage des personnes handicapées : plus 65 % en 5 ans !

Résumé : Quel bilan pour le quinquennat de François Hollande en matière d'emploi des personnes handicapées ? L'APF livre ses chiffres : une augmentation du chômage mais également des mesures positives en termes de pouvoir d'achat. Mitigé ou morose ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

A quelques mois des présidentielles, à quelques jours de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (14 au 18 novembre 2016), l'Association des paralysés de France (APF) dresse le bilan du quinquennat de François Hollande en matière d'emploi des personnes en situation de handicap.

Chômage : plus 65 % en 5 ans

Selon ses chiffres, durant ces 5 années, le nombre de demandeurs d'emploi en situation de handicap a largement augmenté. Il s'élevait à 295 601 personnes en décembre 2011 pour atteindre 486 546 personnes en décembre 2015. Soit une hausse de près de 65%, un nombre qu'il faut malgré tout corréler à celui de l'augmentation des reconnaissances de travailleurs handicapés. Leur chômage s'établit à 21%, soit le double de l'ensemble de la population. Elles subissent aussi des périodes d'inactivités plus longues : 788 jours en moyenne, contre 577 pour le reste. Et 46% des demandeurs d'emploi en situation de handicap ont 50 ans et plus, contre 23% pour l'ensemble du public.

Des points positifs

Mais tout n'est pas noir dans ce bilan. En parallèle, le nombre de personnes en situation de handicap dans l'emploi a également progressé : 386 700 salariés en situation de handicap sont employés dans le secteur privé ; 221 712 dans la fonction publique ; 120 000 personnes dans des entreprises non assujetties à l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés (de moins de 20 salariés) ; 30 000 salariés dans des entreprises adaptées (EA), 160 000 travailleurs en établissement et service d'aide par le travail (ESAT) et 70 000 travailleurs indépendants. Cette augmentation s'explique, selon l'APF, par une meilleure reconnaissance de la qualité de travailleur en situation de handicap et une dynamique de recrutement et de maintien dans l'emploi développée par les entreprises.

Un gain de pouvoir d'achat

L'association salue par ailleurs la mise en place du cumul entre la prime d'activité et l'allocation adulte handicapé (AAH), les rentes et pensions d'invalidité. « Une très bonne nouvelle », selon elle, pour les travailleurs en situation de handicap aux revenus modestes. Ce dispositif constitue en effet un gain de pouvoir d'achat non négligeable pour, au moins, 400 000 personnes. Enfin, les nouvelles mesures de compte personnel d'activité (CPA), compte personnel de formation (CPF) et emploi accompagné, s'ils ne répondent pas à l'ensemble des besoins des actifs en situation de handicap, constituent une amorce vers une meilleure prise en compte des besoins d'accompagnement vers et dans l'emploi des personnes en situation de handicap, salariés ou demandeurs d'emploi. « Il est possible d'agir, ces mesures constituent de bon levier pour l'avenir, poursuit l'APF ».

Invitation à agir

L'association déplore malgré tout un « bilan morose », et observe que le modèle économique des Fonds public et privé pour l'emploi des personnes handicapées (Fiphfp et Agefiph), « affaibli par des décisions de ponctions et d'exonérations successives du Gouvernement, se révèle inadapté pour couvrir demain leurs missions d'accès et de maintien dans l'emploi ». Face à ce constat, l'APF souhaite proposer, dans l'optique des élections présidentielle et législatives de 2017, des solutions concrètes via sa plateforme collaborative #2017Agirensemble (en lien ci-dessous).

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 10-11-2016 par Oudart :
Pour information je suis reconnu travailleur handicapé à 50 % et pole emplois c est jamais occupé de moi il mon orienté à cap emplois quand j était en fin de droit et à se jour je suis toujours au chômage c est beaucoup plus difficile de trouver un emplois quand on et handicapé

Le 10-11-2016 par Sananda1 :
Faudrait pas oublier que les handicapés sont toujours 200 € en dessous du seuil de pauvreté et ça c'est inacceptable et on dirait que tout le monde s'en fou.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr