Le taux de chômage des actifs handicapés en 2011

Résumé : Le taux de chômage des personnes ayant une reconnaissance administrative de handicap s'élevait à 21% en 2011, soit plus du double du niveau enregistré pour la population totale la même année (9%).

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 17 oct 2013 (AFP) -
Le taux de chômage des personnes ayant une reconnaissance administrative de handicap s'élevait à 21% en 2011, soit plus du double du niveau enregistré pour la population totale la même année (9%), révèle une étude du ministère du Travail publiée jeudi. Leur taux d'emploi était de 35% - contre 64% pour l'ensemble de la population - révèle l'étude sur "l'accès à l'emploi des personnes handicapées en 2011" réalisée par la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Les personnes reconnues handicapées sont "peu présentes sur le marché du travail" avec un taux d'activité de 44% contre 71% pour l'ensemble de la population, note la Dares. Ce taux est le rapport entre le nombre d'actifs occupés et chômeurs et la population considérée.

Deux millions de personnes âgées de 15 à 64 ans bénéficiaient d'une reconnaissance administrative d'un handicap en France métropolitaine en 2011 et représentaient 5% de cette tranche d'âge. Parmi elles, 59% justifient d'une Reconnaissance de qualité de travailleur handicapé (RQTH). La pension d'invalidité, la carte d'invalidité et l'Allocation aux adultes handicapés (AAH) sont les trois autres types de reconnaissance les plus fréquents.La reconnaissance administrative permet de bénéficier de l'Obligation d'emploi de travailleurs handicapés (OETH). Les employés et ouvriers sont "surreprésentés" parmi les individus reconnus handicapés en emploi, note également la Dares. Quelque 39% d'entre eux sont employés (29% pour l'ensemble de la population en emploi) et 35% ouvriers (21% pour l'ensemble), alors qu'ils ne sont que 6% à occuper un poste de cadre (18% pour l'ensemble).

Par ailleurs, la population handicapée au sens large - qui ajoute ceux qui souffrent d'un problème de santé durable conduisant à des restrictions dans leur vie quotidienne ou professionnelle - comprenait 9,7 millions d'individus en 2011, selon l'étude. Le taux de chômage de cette catégorie s'élevait à 13%, son taux d'activité à 64% et son taux d'emploi à 56% en 2011 d'après la Dares.
L'étude a été réalisée à partir de données de l'Institut de la statistique et des études économiques (Insee).
lul/jg/jmg

Lire les réactions et réagissez !  

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 18-10-2013 par brigitte :
je suis bien certaine qu'il y en a plus que cela et qu'il y en aura de plus en plus
nous vivrons plus vieux!!!mais dans que état?

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr