Raid solid'Air

Résumé : 10 jeunes polyhandicapés sur les ailes de l'espoir

Par , le 

Réagissez à cet article !

Par Patrick FILLEUX

PARIS, 30 juil 2009 (AFP) - La tête dans les étoiles, ils ont pour la première fois de leur vie contemplé la terre vue du ciel: dix jeunes souffrant de handicaps moteurs et psychiques, ont participé du 20 au 29 juillet à la 3e édition du raid "Solid'Air", un vol en ULM et en 7 étapes de quelque 2.000 km, au-dessus de l'hexagone.
25 autres adolescents de la banlieue parisienne, ont partagé cette aventure aéronautique organisée par "Raid Aventure", une association qui oeuvre à l'intégration des jeunes dans les "quartiers sensibles".
"Nous avons voulu faire vivre à ces jeunes une expérience unique", assure Bruno Pomart, 49 ans, le président fondateur de l'association et ancien membre du RAID, l'unité d'élite de la police nationale.
"Tous sont nos enfants. Ils ont souvent perdu l'espoir, les uns portant le fardeau du handicap, les autres, valides, mais en déshérence sociale dans un cadre de vie difficile. Nous voulions qu'ils se rencontrent, qu'ils échangent, que naissent des amitiés ", ajoute-t-il.

Certificat de bonheur


Ils se sont retrouvés dans le ciel, Célia, la petite trisomique, Messaouda, la rebelle de la cité des Tarterets (Essonne), Jibril et Sandrine qui n'ont jamais marché, Thibault, le gentil écorché vif.
Ils ont volé sur ces drôles de machines qui montent vers le soleil, ces ULM (ultra légers motorisés) de types "pendulaire" (voile delta), "autogire"
(mini-hélicoptère) et "3 axes"(mini-avion avec hélice et moteur à l'avant), pilotés par des professionnels.
Des châteaux de l'Indre aux rivages de la grande bleue du côté des Pyrénées-Orientales, des paysages de la douce Saintonge aux côtes de granit rose bretonnes, ils ont parlé aux oiseaux, tutoyé les nuages, apprivoisé le tonnerre et vogué dans une bienheureuse dimension, loin, très loin de leurs malheurs terriens.
"Ils sont redescendus sur terre avec un certificat de bonheur mais surtout la connaissance d'un +ailleurs+ qui leur a ouvert la porte du +possible+, synonyme de l'espoir...", dit Bruno Pomart.
PF/syd

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr