Mexique : une borne anti-fraude au stationnement réservé

Résumé : Au Mexique, une ville teste la borne anti-fraude au stationnement réservé. Munie d'une caméra, elle repère les véhicules non autorisés qui ont alors 60 secondes pour dégager. Un procédé duplicable ailleurs?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Au Mexique, une ville teste la borne anti-fraude au stationnement réservé. Munie d'une caméra, elle repère les véhicules non autorisés qui ont alors 60 secondes pour dégager. Un procédé duplicable ailleurs ?

L'usurpation de places dédiées aux automobilistes handicapés semble être devenue un sport mondial. Alors, au fil des continents, des initiatives voient le jour pour faire la chasse aux contrevenants, faisant souvent appel aux technologies les plus pointues. L'idée vient cette fois-ci du Mexique où l'on estime à 6 millions le nombre de personnes vivant avec un handicap.

Munie d'une caméra

La ville de Morelia a conçu un dispositif baptisé «Handy Park». C'est une borne qui analyse, via une caméra, la plaque d'immatriculation des véhicules qui se garent sur les emplacements réservés. Si elle ne repère pas le logo handicap apposé sur la plaque, elle prévient le contrevenant qu'il a 60 secondes pour déguerpir, au risque d'écoper d'une contravention. Ce dispositif, en test, a remporté un succès concluant et sensibilise par ailleurs la population à un minimum de civilité.

D'autres expériences insolites

Dans ce domaine, d'autres font preuve d'idées aussi insolites qu'efficaces, parfois même artistiques. A Moscou, en 2015, les parkings  de plusieurs grands magasins inaugurent l'hologramme grandeur nature qui fait fuir les indélicats ; il se matérialise sous la forme d'un homme en fauteuil roulant qui distille un couplet « culpabilisant » lorsqu'un conducteur non autorisé s'apprête à occuper la place. En France, début 2016, c'est un artiste de street art qui, à son tour, dans les mêmes circonstances, projette sur la façade d'un immeuble d'une rue de Marseille, en lettres lumineuses, façon graff urbain, le message suivant : « L'incivilité est-elle un handicap ? ». Pris en flagrant délit, le contrevenant s'excuse le plus souvent platement avant de se remettre au volant (articles en lien ci-dessous).


Voir la vidéo Handy Park

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-06-2016 par Jousset :
toute initiative est bonne pour supprimer cette incivilité continuelle. Par contre les handicapés peuvent occuper n importe quelle voiture .être excessivement sévère avec cette infraction. retrait de 4 points sur permis et 300€ d amende mini. + enlèvement

Le 17-06-2016 par Kate :
En France, toujours aucune mesure n'est prise à l'encontre des fraudeurs qui affichent sans honte sur leur pare brise, une photocopie de carte de stationnement SANS ÊTRE JAMAIS verbalisés !!!
Sans compter ceux qui utilisent des cartes qui ne leur appartiennent pas !!!
À quand des moyens infalsifiables ? À quand une répression sévère à la place de ce laxisme ?

Le 20-06-2016 par guy Abgrall :
En France la carte est affectée à la personne et non au vehicule, alors ?

Le 27-06-2016 par Cathie :
J'ai plusieurs fois, vu la police demander de dégager à des automobilistes qui occupaient illégalement des places réservées.
Je ne les ai JAMAIS vus les verbaliser quand le conducteur reste à l'intérieur. Pourtant, quand j'arrive à proximité d'une place réservée, si j'y vois un véhicule, je continue ma route et cherche plus loin!
Je ne vais quand même pas descendre de ma voiture pour aller voir s'il y a quelqu'un dedans et lui demander sa carte!

Le 15-09-2016 par Paul :
En réponse à Kate.
En France, à CAEN exactement, cela fait au moins 5 ans que je propose un système infalsifiable qui rapporterait de l'argent.
Hélas, je dois toucher à des intérêts personnels car je n'ai jamais eu de réponse.
La MDPH, le conseil général, le CDCPH, et TOUS les acteurs du handicap compatissent, mais s'en F.....
Je suis analyste informatique en retraite, et je sais quoi faire.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches