Philippe Croizon : Afrique-Asie en 5h 20min, et de deux !

Résumé : Ils se sont jetés à l'eau le jour de l'été. Jeudi 21 juin 2012. Philippe Croizon (amputé des 4 membres) et Arnaud Chassery ont atteint avec brio le deuxième objectif de leur défi intercontinental en reliant l'Afrique et l'Asie à la nage. Défi

Par , le 

Les deux nageurs ont quitté la station balnéaire égyptienne de Taba à 8h30 pour tenter de traverser la Mer Rouge en direction de la Jordanie. Au terme de 5h20 d'efforts intenses, dans des eaux à 25°C, ils ont rejoint la plage d'Aqaba (Jordanie), ravis d'avoir relevé avec succès ce second challenge.

3 frontières traversées


Accueillis par le gouverneur de la province d'Aqaba, Philippe et Arnaud affichaient, à leur arrivée, des visages fatigués mais heureux. Ils ont été accompagnés tout au long de leur traversée (15 kilomètres) par de nombreuses embarcations sorties en mer pour l'occasion. « La fin était très longue, on n'en voyait pas le bout... Mais on est arrivé, c'est l'essentiel, raconte Philippe, meurtri par l'effort. On a été accompagné par un nageur handicapé jordanien sur les derniers 200 mètres. Il a vraiment fallu boire beaucoup, s'hydrater au maximum car le soleil tapait très fort. La mer était avec nous mais ça reste une nage longue distance donc c'est toujours très difficile ! ». Et Arnaud d'ajouter : « Nous avons traversé trois frontières : Israël, Égypte et Jordanie. Tout un symbole pour « Nager au-delà des frontières ». Nous sommes très heureux d'avoir réussi et espérons que nos messages de solidarité et d'égalité seront entendus par le plus grand nombre. »

Des conditions (presque) parfaites


C'est la première fois que cette traversée du golfe d'Aqaba est effectuée « à contre-courants » dans le sens Afrique-Asie par des nageurs longue distance. Le nageur amputé des quatre membres et son équipier valide ont eu la chance de bénéficier de conditions météo favorables pour leur traversée : vent faible, ciel dégagé, pas de vagues... Cependant la Mer Rouge peut réserver bien des surprises, et ne les a pas totalement épargnés. Arnaud a été brûlé par une méduse. Philippe a eu extrêmement chaud, surtout sur les derniers kilomètres, à contre-courants.

A mi-chemin de l'aventure


Le 17 mai, ils avaient réussi à relier l'Océanie à l'Asie en nageant de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à l'Indonésie. Les deux hommes sont aujourd'hui à la moitié de leur défi fou qui consiste à rallier les 5 continents à la nage d'ici la fin du mois d'août. Prochaine étape en juillet : Europe/Afrique via le détroit de Gibraltar, au milieu d'une mer souvent démontée. Leur dernière traversée les conduira en août dans les eaux froides du Pacifique nord pour la traversée Amérique/Asie par le détroit de Béring.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches