Soupçons de maltraitance dans un foyer d'enfants handicapés

Résumé : Deux employées d'un établissement pour enfants polyhandicapés du Puy-de-Dôme ont été mises à pied, soupçonnées de " comportement général inadapté ". Après signalement auprès de l'ARS, une enquête est en cours.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Deux employées d'un établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés du Puy-de-Dôme ont été mises à pied, soupçonnées de maltraitance sur de "très jeunes" pensionnaires, a-t-on appris le 10 juin 2017 auprès du parquet de Clermont-Ferrand, confirmant une information du journal La Montagne. La brigade de recherche de la gendarmerie de Clermont-Ferrand est saisie de cette enquête préliminaire qui porte sur des faits qui se seraient passés dans l'établissement de 60 places, "La Roussille", à Vertaizon (Puy-de-Dôme), géré par l'Adapei 63 (Association départementale d'amis, de parents et de personnes handicapées mentales du Puy-de-Dôme).

Comportement inadapté

"Ce qui est reproché est plus un comportement général de ces deux personnes qui aurait été inadapté, avec des insultes, des violences verbales et des 'petites' violences physiques, comme une petite tape sur la main", a expliqué à l'AFP Eric Maillaud, procureur de la République. Le signalement du directeur de l'établissement à l'Agence régionale de santé (ARS), d'une part, et au parquet, d'autre part, est intervenu "il y a moins d'un mois", déclenchant l'enquête. Il faisait suite aux déclarations d'une famille d'un jeune placé à ce directeur, nouvellement en poste dans l'établissement.

Enquête nécessaire

L'enquête nécessitera "du temps" pour "déterminer depuis quand, comment, combien (il y a) de victimes potentielles de ces comportements que l'ARS qualifie de maltraitance", a ajouté M. Maillaud. Il faudra interroger les autres employés et les pensionnaires lourdement handicapés, qui "peuvent avoir une perception décalée de ce qui est inadapté, et des difficultés à le formuler", a relevé le magistrat.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 13-06-2017 par gressent :
sa devrait etre mieux surveiller mon fils a un handicap comme sa et j aprehende

Le 15-06-2017 par Sylvie :
Ma fille Clémentine est résidente à L IME la Roussille.
Dès mon premier rendez vous au printemps 2016 avec Monsieur G. à l époque directeur ma première question a été celle ci : comment recrutez vous votre personnel?.
Ce dernier a été évasif.
J'appréhendais cette rentrée sachant que dans bq d'institutions de graves soucis sont mal gérés par manque de personnel ou personnel en arrêt maladie.
Après un entretien récent avec un responsable averti et responsable de la gravite j'ai toute confiance.
Il faut dans tous services
des personnes appropriées du plus haut de l'échelle au plus bas de l'échelle.
Il faut à présent que les entretiens d'embauches soit très sévères pour être au service de jeunes sans moyens de défense.
C'est à force de se battre sans perde courage avec un immense AMOUR que l'on gagnera .

Je vais mieux mais j'ai eu très peur .

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr