Amputation : des nez en silicone imprimés en 3D

Résumé : Des nez en silicone imprimés en 3D en - de 72 heures. Cette technologie révolutionnaire reproduisant les tissus mous ouvre de nouveaux horizons pour les personnes amputées de la face. Les 1res prothèses pourraient être commercialisées en 2017.

Par , le 

Réagissez à cet article !

La technologie est révolutionnaire. Elle vise à imprimer des prothèses colorées de tissus mous telles que des muscles, des nez ou encore des yeux, par exemple destinés aux personnes atteintes de cancer, ou même des implants mammaires. Fabriquer des prothèses de nez ou d'oreilles avec les techniques traditionnelles prend généralement entre 6 et 8 semaines, avec ce procédé d'impression 3D, il ne faut pas plus de 72 heures.

Silicone, mode d'emploi

On doit cette prouesse à une imprimante 3D baptisée Picsima. Tout commence avec un bain d'huile de silicone auquel on ajoute un agent réticulant qui détermine la souplesse du caoutchouc. Cette base liquide est alors polymérisée à l'aide d'un agent catalyseur injecté sous pression avec une aiguille. Le durcisseur est injecté couche après couche selon les coordonnées transmises par le logiciel. Une fois l'impression terminée, la pièce est soulevée du bac pour sécher pendant environ 30 minutes. Pour les pièces en couleur, le silicone peut être pigmenté (détails techniques complets en lien ci-dessous sur le site de Primante 3D).

Vers une commercialisation en 2017

Ce procédé étonnant trouve sa genèse dans un projet de recherche mené en 2013 par Fripp Design et l'Université de Sheffield. La demande de brevet a enfin été accordée pour le Royaume Uni. Fripp Design est aujourd'hui à la recherche de partenaires et d'investisseurs pour construire une usine de production pour ses imprimantes 3D. « De nombreux industriels ont vu le système et ont complimenté l'équipe sur la simplicité de notre découverte, a déclaré Steve Roberts, son copropriétaire. » La firme britannique espère pouvoir commercialiser ses premiers implants mammaires courant 2017. De nouvelles demandes de brevets pour l'Europe, les Etats-Unis et la Chine seront déposées dans les mois prochains.

Des perspectives fascinantes pour le handicap

L'impression 3D offre de réelles et fascinantes perspectives dans le domaine de la santé et particulièrement celui-ci du handicap. En effet, la démocratisation de cette technologie a engendré, ces trois dernières années, l'émergence d'une multitude de programmes associatifs, principalement tournés vers le handicap moteur via la fabrication de prothèses de membres bon marché et personnalisables. Mais pas seulement puisqu'elle ouvre aussi de nouveaux horizons pour les personnes non-voyantes, via l'impression d'objets tactiles, en braille ou en relief (articles en lien ci-dessous).

© DR : Fripp Design

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr