Sexe, amour et handicap : 1 000 personnes osent en parler !

Résumé : Le Finistère se mobilise sur la sexualité et la vie intime des personnes handicapées, une composante du "Vivre ensemble". Un colloque sur ce thème a rassemblé près de 1 000 personnes. Affluence record pour une question que l'on pensait tabou.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Nouveau sur handicap.fr en 2017. Chaque mois, votre media en ligne vous propose un vaste dossier thématique. En février, mois de la Saint Valentin, c'est l'amour et la vie affective et sexuelle qui sont à l'honneur (les autres articles de cette série en lien ci-dessous).

Sexe, vie affective et handicap, sujet éminemment intime, promet-il de se dévoiler sur la place publique ? Il faut le croire lorsqu'un Conseil départemental mobilise des centaines de personnes sur ce thème. C'était le 9 février 2017, dans le Finistère. Quimper accueillait son premier colloque "Handicap, vie affective, intimité et sexualité : une journée pour en parler". Au programme : des stands d'information, un colloque professionnel et une grande conférence ouverte au public qui a questionné, en présence de Lucie Nayak, docteur en sociologie, sur "Handicap et sexualité : d'un enjeu de société aux réalités vécues". Elle est l'auteure d'une thèse consacrée au traitement social de la sexualité des personnes désignées comme "handicapées mentales" à l'ère de la "santé sexuelle", en France et en Suisse. Cette recherche, qui sera publiée en 2017 aux éditions de l'INS HEA, déconstruit les spécificités communément prêtées à la sexualité de ces personnes.

Questions sans tabous !

Cet évènement quimpérois proposait également des réponses concrètes via des ateliers où les participants étaient invités à tester des outils insolites. Une association y présente un "jeu de l'oie adapté". A chaque face, une couleur. On tire une question : "C'est quoi être amoureux ? Que sont les pertes blanches ? La pilule, ça sert à quoi ?" Parfois, quand ça devient trop intime, on sort le joker... Le but de ce jeu est d'évaluer les connaissances des usagers en établissement afin d'adapter leur accompagnement. De son côté, l'Association hospitalière de Bretagne déploie son jeu "Des femmes et des hommes" avec l'objectif d'instaurer le dialogue entre usagers et animateurs sur des questions parfois sensibles : "A-t-on le droit de recevoir quelqu'un pour la nuit au sein du foyer de vie ? Peut-on recourir à des rapports tarifés ?" La formule a fait mouche puisque jusqu'à 950 personnes étaient présentes à ce rendez-vous. La vidéo de l'évènement sera diffusée sur le site du Conseil départemental du Finistère (lien ci-dessous), et les actes écrits disponibles en version PDF.

Le Finistère se mobilise

Cette démarche s'inscrit dans le 4ème schéma départemental du Finistère (2013-2018), "Vivre ensemble". Cet "enjeu fort" a abouti à la mise en place d'un groupe de travail dédié. Au terme de ce temps de concertation, le schéma s'est doté d'une fiche action intitulée : "Développer l'information à destination des personnes handicapées et de familles et la formation des professionnels à l'éducation sexuelle tout au long de la vie". Le Conseil départemental affirme que chacune de ses interventions est guidée par l'objectif de leur offrir un "environnement épanouissant". Et la vie affective, l'intimité, la sexualité, la parentalité en sont évidemment l'une des composantes.

4 objectifs prioritaires

Selon Nathalie Sarrabezolles, sa présidente, ces sujets "constituent aujourd'hui encore des réalités qui déroutent, générant une éviction de ces questions et, par manque d'information, une potentielle mise en danger des personnes". L'impératif éthique et la complexité du domaine ont donc incité à mettre en place des outils pour réfléchir collectivement aux manières d'accompagner ces besoins afin d'assurer aux personnes la connaissance de leurs droits et l'accès à la prévention. Depuis 2014, quatre objectifs prioritaires sont visés : développer des outils d'information à destination des adultes en situation de handicap, inscrire la vie affective et sexuelle dans le projet collectif, notamment d'établissement, en prenant soin d'y associer les familles, améliorer la formation des professionnels et, enfin, structurer un réseau dynamique autour de ce thème.

Lancement d'une plateforme dédiée

C'est ainsi qu'a été dévoilée une nouvelle plateforme collaborative en ligne développée par le Conseil départemental qui centralise les ressources existantes sur cette thématique et propose un espace d'échanges libres. On y trouve les coordonnées des principaux acteurs, des exemples d'actions concrètes réalisées par des professionnels finistériens, les documents indispensables, le programme des formations, un calendrier de colloques... Ce réseau est réservé aux professionnels qui peuvent y accéder en demandant un code d'accès individuel (auprès de espacecoph.vais@finistere.fr ). A chacun d'enrichir cet outil au gré de ses expériences et recherches...

Des consultations gratuites

Le Conseil départemental du 29 a, par ailleurs, mis en place des centres de planification qui proposent des consultations gratuites et anonymes, un accès à la contraception et au conseil conjugal et familial pour les personnes en situation de handicap qui ne trouveraient pas de recours dans le milieu libéral. Ils assurent aussi des séances d'intervention collective sur ces thématiques à la demande des établissements. Grâce au co-financement par l'ARS (Agence régionale de santé) Bretagne, trois modules de formation par l'association du Planning familial ont permis de sensibiliser 60 professionnels du handicap entre 2014 et 2016. Des mesures concrètes pour répondre à des interrogations concrètes, de plus en plus fréquemment formulées par les personnes handicapées : "Auprès de qui trouver la contraception qui me convient ? Avec qui aborder ma relation de couple ? Je suis victime de violences, qui pour m'accompagner dans mes démarches ?" Exemple à suivre...

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches