Préjugix, un médicament contre les préjugés en pharmacie

Résumé : Insolite ! Un artiste distribue 5000 doses de "Préjugix", un sirop contre les préjugés, notamment sur le handicap physique ou mental et la dépression dans 16 pharmacies de Villeneuve-sur-Lot. L'APF s'associe à ce projet d'art contemporain.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Un artiste du Lot-et-Garonne a fait distribuer le 12 décembre 2015 dans les pharmacies de Villeneuve-sur-Lot 5 000 boîtes de « Préjugix », une performance d'art contemporain destinée à donner la parole à des associations, estimant que la cause qu'elles défendent est victime de préjugés, a-t-on appris auprès de l'artiste. Neuf associations de lot-et-garonnaises ou nationales ont participé à cette performance de l'artiste plasticien Patrick Delpech, alias Pyropat, président de l'association Open Space à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). L'acte artistique prend la forme d'une boîte de sirop à l'intérieur de laquelle se trouve recensés sous forme de notices de médicaments des préjugés sur le handicap physique ou mental, la dépression, les seniors, les familles de malades psychiques, les jeunes, les violences conjugales, la reconversion professionnelle, l'homosexualité.

Avec des associations partenaires

« Handicapé physique ou mental c'est pareil » pour l'Association des paralysés de France (APF); « Si tu es homosexuel, c'est que tu le veux » pour Le refuge ; « Si elle reste, c'est qu'elle aime ça » pour la Maison des femmes contre les violences conjugales : voilà quelques-uns des messages que les clients des 16 pharmacies partenaires de Villeneuve-sur-Lot ont découvert dans leur boîte de «Préjugix 200 mg». Les préjugés sont inscrits au recto de la notice et les réponses au verso accompagnées des coordonnées des associations partenaires. « C'est un projet hybride qui touche à la culture, la santé, la solidarité, le social », s'est félicité Patrick Delpech auprès de l'AFP. « Il s'agit d'un objet d'art contemporain », dit-il, car « c'est une utopie totale de prétendre soigner les préjugés ». L'artiste espère que « cette innovation sociale et culturelle » va trouver un écho plus large, en se disant qu'il ne sera pas demain « à court des nombreux préjugés encore à traiter ».

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 14-12-2015 par Myriam Reiss :
Excellente initiative!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches