Nadège et Laurent : l'amour et le goût de la vie

Résumé : Nadège et Laurent n'avaient apparemment pas la moindre chance de se rencontrer, et encore moins de vivre ensemble. Mais le destin de chacun et les hasards heureux ou malheureux de la vie les ont rapprochés pour qu'ils puissent fonder une heureuse fa

Par , le 

Nadège est IMC et Laurent a été victime d'un accident de la voie publique. Lorsqu'ils se rencontrent dans un lycée spécialisé de Paris, Nadège a 17 ans et Laurent 19. Neuf mois après cette rencontre leur couple prend forme. Après le Bac, ils doivent se séparer : Nadège part suivre des études à Nancy et Laurent à Lyon. Le couple va cependant résister à l'éloignement et Nadège fera le trajet en train toutes les semaines durant plus d'un an et demi. Une détermination époustouflante compte tenu de son handicap. Finalement, elle décide de s'installer à Lyon. C'est là que leur vie de couple va prendre forme, accompagnée de bien des péripéties. En fauteuil roulant tous les deux, ils vivent dans un petit appartement équipé d'un simple canapé lit qu'ils replient tous les matins.

 

JMMC : Comment avez-vous vécu cette période ?

Laurent : Lors de son arrivée à Lyon, Nadège a trouvé un travail. Elle a repris ses études un an plus tard. Nous étions très autonomes, j'avais une voiture et on sortait régulièrement avec des copains, on faisait du sport. Nous partions aussi régulièrement en vacances. On ne se posait pas de question. C'était super, on vivait comme tous les jeunes.

 

JMMC : Malgré vos handicaps et des problèmes d'intendances évidents, qu'est-ce qui vous a permis de tenir ?

Laurent : Nous étions complémentaires et sur tous les sujets importants, on se retrouve toujours. Nadège est mon alter ego. Malgré nos handicaps, il y a une vraie alchimie. Nadège sait exactement ce qu'elle veut et rapidement nous avons acheté un appartement et eu notre premier enfant, Yan en 1993. La grossesse et l'accouchement se sont très bien passés. Nous avons aujourd'hui chacun une vie très active et très complète, que ce soit à la maison ou au niveau professionnel.

 

JMMC : Comment s'est passé l'arrivée de votre premier enfant ?

Laurent : Dans notre tête, il était clair que nous pouvions assurer son éducation et nous occuper de lui malgré notre handicap. Nous avons adapté régulièrement les gestes et bénéficié de l'aide de nos amis. Mais cela ne nous pas empêché d'avoir des soucis avec une puéricultrice envoyée par le département.  Finalement, ce n'est qu'au bout de 10 ans de vie commune que l'on s'est marié. Nadège était enceinte de Maureen, notre deuxième fille. La vie a continué, nous avons fait construire une grande maison dans la banlieue lyonnaise car avons eu la chance d'avoir deux autres enfants, Maëlle en 1999 et Loïc en 2001.  Malgré deux enfants en bas âge, nous nous sommes débrouillés et Nadège a assuré sans faillir l'éducation de nos quatre enfants, tout en s'occupant de maison.

 

JMMC : Comment vos enfants vivent au-dehors le fait d'avoir des parents handicapés ?

Laurent : Ils sont indifférents aux réflexions qu'ils entendent car nous sommes une famille heureuse et équilibrée et c'est certainement le plus important à leurs yeux.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches