Postulez sur Hello Handicap by Korian Postulez sur Hello Handicap by Korian Postulez sur Hello Handicap by Korian

Les ESAT

23 mars 2009 • Par

Thèmes :

PARIS, 23 mars 2009 (AFP) - Les directeurs des établissements et services d'aide par le travail (ESAT), réunis à Paris pour deux jours, ont protesté lundi contre la "pression" financière exercée sur leurs établissements, qui risque de les conduire à "sélectionner les personnes les moins handicapées".
Accueillant en milieu protégé quelque 110.000 handicapés (17% de la population handicapée en âge et capacité de travailler), les ESAT (anciens CAT, centres d'aide par le travail) doivent répondre à de nouvelles règles budgétaires qui "les déstabilisent", a expliqué à l'AFP Gérard Zribi, président d'Andicat (association nationale des directeurs d'ESAT).

"On nous applique dans la précipitation des règles qui reviennent à une tarification à l'activité, le risque est que les établissements sélectionnent les personnes les moins handicapées", a-t-il dit, "alors que nous défendons le droit au travail pour tous, quelque soit le niveau de handicap".
"C'est un tournant, aujourd'hui, on ne discute pas des projets, on nous dit 'prenez ça et débrouillez-vous', a ajouté M. Zribi, qui a rappelé que les "évolutions budgétaires des dernières années ont déjà provoqué de grandes difficultés puisque 30 à 40% d'entre eux sont en déficit".
Les directeurs d'établissements critiquent aussi "l'assaut bureaucratique catastrophique" induit par les textes d'application de la loi Handicap 2005, "alors que l'action sociale envers les personnes les plus perturbées ou vieillissante a besoin de beaucoup de souplesse", a affirmé M. Zribi.
Andicat a réuni lundi et mardi à Paris quelque 600 directeurs d'ESAT.
Actuellement, quelque 10.000 personnes handicapées sont sur liste d'attente pour trouver une place dans ces établissements, qui accueillent essentiellement des handicapés mentaux ou psychiques.

mv/abx/sd

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Partager sur :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.