Les USA signent une convention sur les droits des handicapés

31 juillet 2009 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

NEW YORK (Nations unies), 30 juil 2009 (AFP) - L'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice a relevé que les Etats-Unis rejoignaient ainsi les 141 pays qui ont signé ce premier traité fondamental du XXIe siècle pour les droits de l'homme.
La convention interdit en particulier la discrimination envers les personnes handicapées dans tous les secteurs de la vie, dont l'emploi, la justice, l'éducation, la santé et les transports. Le texte exige aussi que les espaces et les immeubles publics soient rendus accessibles aux handicapés.
La convention avait été adoptée en décembre 2006 par consensus par les 192 Etats membres de l'Assemblée générale de l'ONU.
Mme Rice a souligné l'importance de ce traité en pointant du doigt les inégalités qui frappent les personnes handicapés dans les domaines de la couverture santé, l'éducation et l'emploi.
Selon une étude de juin 2009 du Bureau américain des statistiques, le chômage touche ainsi 14,3% des handicapés, contre 9,5% de la population générale.
Le président américain Barack Obama présentera bientôt le traité au Sénat américain pour ratification, a ajouté Mme Rice.
str/ga/cha/eg

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ». 

Partager sur :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.