Où on va maman ? Polémique autour d'un succès

6 janvier 2010 • Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco

Thèmes :

Commentaires4 Réagissez à cet article

 

Agnès est en colère depuis le 25 novembre dernier, jour où elle reçoit, par lettre recommandée, une mise en demeure de l'avocate de l'auteur et du service juridique de la maison d'édition lui sommant de changer le nom de son site « Où on va maman ? ». « J'ai ouvert ce site sept mois après la parution de l'ouvrage de mon ex-mari, explique Agnès Brunet, qui raconte à sa façon sa vie avec nos deux garçons. Je sentais à l'époque une certaine gêne car certains de mes proches ne comprenaient pas, suite à la lecture du livre, comment j'avais pu « abandonner » mes deux enfants handicapés. Je ne critique pas le livre en soi mais davantage ce que mon ex-mari a dit lors de la promotion, notamment lorsque, sur le plateau de Zapping (France Inter), il a déclaré : « Leur mère est allée rire ailleurs ! ». Ce n'est évidemment pas le cas et, à travers ce blog, je voulais donner mon point de vue. »

Le point de vue de la mère

Son site rencontre un vif succès : plus de 11 000 visites ! Elle y décrit la relation qu'elle entretient avec ses enfants, revenant sur certains propos tenus dans le livre qui la choquent. Les parents d'enfants handicapés sont sensibles à son point de vue. La plupart ont lu le livre, l'ont aimé, ne jugent pas. Mais comprennent que la version romancée, sarcastique et drôle ne révèle qu'un versant de la relation. Le point de vue de papa ne doit pas exclure celui de maman !

Délit de diffamation

Le nom de son site s'impose donc de lui-même : « Où on va maman ! » Une allusion peut-être trop évidente qui semble déplaire à l'auteur. C'est en tout cas ce que suggère la mise en demeure : « Le titre de votre site constitue une adaptation non autorisée, donc une contrefaçon (...) du titre du livre (...). » Tandis que « les textes publiés portent atteinte à la vie privée de l'auteur, (...). à son honneur et à sa considération, ce qui constitue le délit de diffamation. » « La vie privée de l'auteur ! Un comble !, selon Agnès. »

Son site fermé

Coup de massue ! Celle qui est restée dans l'ombre, ravalant son humiliation de « mère indigne », se retrouve à son tour mise à mal. Mais Agnès n'est pas procédurière. Alors elle s'incline. Le nouveau site est un peu rafistolé, une version expurgée, « éditorialement correcte » ! « J'ai supprimé toute allusion à l'auteur, à l'éditeur, à ce livre qui n'est pourtant plus à présenter, explique-t-elle. » Quelques petits « pansements » ont été apposés çà et là : « Passage supprimé à la demande de l'éditeur ». Pas procédurière, certes, mais Agnès s'interroge quand même. « Vous comprendrez que je ne me sens pas la force de lutter contre le service juridique d'une grande maison d'édition mais je trouve ce procédé étrange, surtout venant d'un humoriste. »Agnès s'exprime donc depuis peu sur : http://mamanmathieuetthomas.monsite.orange.fr.

Moins parlant, moins évocateur, moins contrefait. Mais cette « maman de l'ombre » n'a pas envie de baisser les bras. « Je reçois de nombreux messages de sympathie qui me montrent que je ne suis pas seule à être choquée par cette intimidation ».

 

 

Partager sur :

Commentaires4 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
4 commentaires




Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.