Emploi & handicap: La police à l'amende!

16 janvier 2010 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires5 Réagissez à cet article

LYON, 15 jan 2010 (AFP) - L'Etat devra verser 12.000 euros d'indemnités à une femme diabétique, qui s'était vu refuser l'accès à un concours de la police nationale en raison de son handicap, a-t-on appris vendredi auprès de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde).
Dans son jugement datée du 16 décembre 2009, dont l'AFP a obtenu une copie, le tribunal administratif de Lyon a estimé "que le diabète insulino-dépendant que présentait Mlle Reda, lorsqu'elle a présenté sa candidature pour l'accès au grade d'adjoint administratif de la police nationale, ne constituait pas un obstacle à l'exercice, à cette date".
Il a ajouté que la jeune femme était "fondée à soutenir que c'est illégalement que sa candidature (...) n'(avait) pas été admise".
Le tribunal a par conséquent prononcé l'annulation d'une décision du 17 septembre 2007 par laquelle le préfet de la zone de défense sud-est avait confirmé son inaptitude physique à tout emploi dans la police nationale.
Chrystelle Reda avait été "reconnue travailleur handicapé", a précisé de son côté la Halde, qui avait été saisie par la jeune femme.
La Halde a reçu "plus de 10.000 réclamations en 2009, dont 19% concernent le handicap et la santé", a-t-elle précisé dans un communiqué. C'est le deuxième motif de discrimination invoqué devant la Haute autorité après l'origine (28% des réclamations), ajoute-t-elle.
La Halde assure être intervenue plus de 200 fois devant les tribunaux pour assister les victimes de discrimination en 2009.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations »

Partager sur :

Commentaires5 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
5 commentaires





Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.