Jouer à la batterie avec un handicap : l'école tempo allegro

Jouer de la batterie malgré un handicap moteur, c'est possible. Après avoir mis au point deux méthodes dédiées, Jocelyn Pellegrini ouvre une école pour batteurs handicapés. Inscriptions dès le 4 septembre 2013, à Villeurbanne !

16 juin 2013 • Par

Thèmes :

Illustration article

En 1984, Rick Allen, le batteur du groupe Def Leppard, perd son bras gauche dans un accident de voiture. En dépit de son handicap, il est resté l'un des meilleurs batteurs au monde et a poursuivi sa carrière en jouant avec un seul bras et ses pieds sur une batterie spécialement adaptée. Cet exemple a inspiré Jocelyn Pellegrini. Ce batteur français de 38 ans a fait ses armes au Centre musical contemporain de Nice et à la Progressive drum school de Lyon.

Il invente deux méthodes

Il est l'auteur de deux méthodes de batterie (il recherche toujours un éditeur) nommées « Handi drum book ». La première s'adresse aux personnes handicapées des membres inférieurs, la seconde à celles privées d'un membre supérieur. On y aborde le solfège mais aussi les techniques nécessaires à une bonne pratique de la batterie : rudiments, indépendance, coordination, jeux sur play back... Les doigtés ont été adaptés, selon le handicap.

Jouer avec un seul bras

Ces méthodes ont été écrites pour une batterie électronique standard car il n'existe pas de batteries adaptées. Néanmoins, Jocelyn confie quelques astuces pour configurer le matériel et paramétrer les éléments en fonction du handicap. Il a beau être « valide », il a lui-même testé ses méthodes « en condition », en jouant avec un seul bras (à la manière de Rick Allen) ou sans jambes.

Une école de musique dédiée

Pour transmettre sa passion, Jocelyn a décidé de créer sa propre école, à Villeurbanne (près de Lyon). Elle ouvrira ses portes le 4 septembre 2013 sous le nom de « Handi drum school ». Il y proposera des cours particuliers (80 euros par mois) ou en binôme (60 euros), lors desquels il compte aborder tous les styles. « Mon but est d'arriver à former de bons batteurs avec leur propre identité. Un concert sera organisé à chaque fin d'année pour offrir l'occasion, à mes élèves, de jouer en live. »

Et des stages

Tout au long de l'année, il proposera également des stages pour ceux ou celles qui viennent de loin ou souhaitent tout simplement découvrir l'instrument. Un stage, destiné aux personnes ayant un handicap moteur non cérébral, est prévu le 18 septembre 2013, à 14 heures, à Villeurbanne, au sein des locaux de l'APF (Association des paralysés de France). Profitez-en, il est gratuit !

Un projet de batterie adaptée

Jocelyn envisage également l'organisation de master-classes, comme dans toute école de musique ! « Handi drum school » fonctionne avec un statut associatif et, dans ce cadre, certaines subventions pourraient, à terme, lui permettre de s'entourer des compétences nécessaires afin de créer une batterie adaptée. Jocelyn a déjà son projet bien en tête mais il lui fait maintenant le talent d'ingénieurs pour mettre au point son prototype.

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Partager sur :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

 
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.