17 km à la nage : Théo Curin bat son record personnel!

Nouvel exploit pour Théo Curin ! Le 10 août 2022, le nageur quadri-amputé a parcouru 17 km dans le lac d'Annecy en 5h49. Il améliore son record personnel de 7 km. Une prouesse de bon augure avant son marathon aquatique argentin en novembre 2022 !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Mercredi 10 août 2022. 4 heures du matin. Lac d'Annecy (Haute-Savoie). Ni le jour ni les oiseaux ne sont encore levés. Certains poissons barbotent déjà. D'autres trépignent d'impatience. L'appel de l'eau prend le pas sur la fatigue, Théo Curin se jette dans le grand bain. Le nageur quadri-amputé s'est lancé un nouveau challenge : parcourir 17 km à la nage, en reliant la plage d'Albigny à Doussard. Après 5h49 d'efforts, dans une eau à 24 degrés, il y parvient, non sans une « vague » de fierté, lui qui n'avait jamais nagé plus de 10 km d'une traite. Record battu !

Un marathon aquatique de 57 km en perspective

Le jeune ambitieux a pu compter sur son partenaire de défis, Matthieu Witvoet, aventurier engagé pour la cause environnementale, qui l'accompagnait déjà lors de la traversée de 122 km du lac Titicaca (entre le Pérou et la Bolivie) en octobre 2021, avec Malia Metella, vice-championne olympique de natation (article en lien ci-dessous). Un an plus tard, en novembre 2022, Théo Curin sera de retour en Amérique du sud pour la mythique course de Santa-Fe Coronda (Argentine) qui réunit les meilleurs nageurs internationaux en eau libre sur 57 km. A 22 ans, le Français deviendra le premier athlète handisport à participer à ce marathon aquatique. Il lui faudra naviguer dans une eau boueuse, luttant contre des températures élevées et des courants intransigeants. Les meilleurs mettront huit heures.

Sensibiliser à la différence

Pour cette aventure de dingue, il est coaché par un habitué, Stéphane Lecat, directeur de l'équipe de France d'eau libre, qui, sur huit participations, a remporté cette course quatre fois. Au programme : six entraînements de natation par semaine et trois séances de renforcement musculaire. Plus qu'un exploit sportif, Théo souhaite relever un défi humain : briser les préjugés sur le handicap et insuffler un vent de tolérance. Pour ce faire, il sera accompagné de deux jeunes en situation de handicap et animera des conférences, l'une de ses nombreuses activités, en plus d'être chroniqueur, auteur, modèle, comédien... Objectif : créer un « torrent » d'espoir et d'optimisme ! La sensibilisation, son plus gros défi ?

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.