170 000 jeunes dans le médico-social : 8 % non scolarisés

Quel est le profil des jeunes handicapés accompagnés par les structures médico-sociales en France ? Quelle scolarisation ? Combien bénéficient de l'Aide sociale à l'enfance ? Réponses dans 2 études publiées par la Drees en mai 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

167 310, c'est le nombre de jeunes en situation de handicap accompagnés par les structures médico-sociales en France, soit 1 % de l'ensemble des moins de 20 ans. En 2018, 8 % d'entre eux n'étaient toujours pas scolarisés, soit seulement 2 % de moins qu'en 2010. Ainsi, la scolarisation en milieu ordinaire progresse, au détriment de celle à l'intérieur des structures, qui connaît une baisse de près de dix points (36 % contre 45 % en 2010), a fortiori dans les établissements pour enfants polyhandicapés. Ces chiffres sont issus de deux études (en lien ci-dessous) publiées par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) en mai 2022, dans le cadre de son enquête « ES Handicap ». Menée tous les quatre ans auprès de l'ensemble des établissements et des services dédiés aux personnes handicapées, elle permet de dresser un bilan de leur activité et d'en savoir plus sur le profil du personnel et des personnes qu'ils accompagnent.

Nombre de structures en hausse

La première étude, qui porte sur les données de 2018, décrit les caractéristiques sociodémographiques des jeunes suivis (effectif, âge, sexe) ainsi que leur scolarisation éventuelle et le type de structures dans lesquelles ils sont accueillis. Elle révèle notamment que deux enfants ou adolescents sur trois accompagnés sont des garçons. Leur présence est particulièrement marquée dans les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (Itep), des établissements consacrés aux enfants présentant des troubles du comportement qui perturbent leur socialisation et l'accès aux apprentissages, tandis que les établissements pour enfants polyhandicapés se rapprochent de la parité. Par ailleurs, « entre 2006 et 2018, le nombre de structures, de places et d'enfants et adolescents accompagnés n'a cessé d'augmenter (respectivement +23 %, +18 % et +18 %), mais avec des dynamiques différentes selon les périodes et le type de structure », pointent les auteurs de l'étude.

25 000 jeunes accompagnés par l'ASE

La seconde porte un éclairage plus spécifique sur les 25 400 jeunes accompagnés qui sont bénéficiaires d'une mesure de l'Aide sociale à l'enfance (ASE). « Ils sont un peu plus scolarisés que les non-bénéficiaires », souligne l'étude qui indique que les garçons et les enfants de 11 à 15 ans sont « légèrement surreprésentés ». Ces jeunes ont également « beaucoup plus souvent des troubles psychiques, du comportement ou de la communication que les autres » (47 % contre 25 %). Deux mineurs sur cinq accompagnés en Itep bénéficient d'une mesure d'ASE. A l'inverse, ils sont sous-représentés dans les instituts pour déficients sensoriels et moteurs et dans les établissements pour jeunes polyhandicapés.

Pour la Drees, cette enquête quadriennale, qui aborde une dizaine de thèmes, constitue « un outil précieux d'aide à la planification des places dans les structures médico-sociales en décrivant, au moins quantitativement, les moyens mis en œuvre et les besoins couverts par ce système de prise en charge ».

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.