1er préfet handicapé, Jean-Christophe Parisot est décédé

Jean-Christophe Parisot est décédé le 18 octobre 2020, à 53 ans. Marié et père de 4 enfants, atteint de myopathie, il fut l'initiateur de mouvements citoyens en faveur de la participation des personnes handicapées à la vie démocratique française.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Fondateur et président du Collectif des démocrates handicapés, créé en 2000 à l'Assemblée nationale pour « rendre à la démocratie les éternels oubliés », Jean-Christophe Parisot de Bayard se déclare candidat aux élections présidentielles de 2002 et de 2007 mais n'obtient pas les signatures nécessaires.

Des vastes missions

Nommé en 2007 au poste de délégué ministériel à l'Emploi et à l'Intégration des personnes handicapées, il favorise leur recrutement au sein de l'Éducation nationale. Ce poste lui permet également de faire de nombreuses recommandations afin de faciliter l'accès à l'enseignement supérieur des personnes handicapées. En même temps, il lance le dispositif Aide-Handicap-École. En 2012, il est nommé préfet en mission de service public sur le thème de l'exclusion, devenant alors le premier préfet en situation de handicap de France (article en lien ci-dessous). Il publie un livre drôle et incisif, Préfet des autres (interview en lien ci-dessous). Il travaille, notamment, à la mise en œuvre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale. Il fut également chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du Mérite.

Descendant du chevalier Bayard

À côté de son engagement politique, associatif et sociétal, Jean-Christophe Parisot a été ordonné plus jeune diacre permanent de l'Église catholique en France en 2002.
Romancier, il a publié en 2009 Ce mystérieux Monsieur Chopin ; en 2010 Le Rêve nubien et, en 2014, Louis XVII - dernières nouvelles du roi-Perdu. En juin 2018, il publie un essai sur les conséquences sur la société de la GPA et de la PMA, Bébés 2.0, De l'ubérisation de la filiation. En janvier 2020, dans Le Manifeste des humains fragiles, il alerte sur la situation des oubliés de la République. Jean-Christophe Parisot était aussi un descendant du chevalier Bayard, le chevalier sans peur et sans reproche ; en 2012, il est d'ailleurs autorisé à ajouter Bayard à son patronyme.

« Toute sa vie, il la consacra à la défense des exclus et des plus vulnérables, ne cessant d'affirmer combien le handicap était une chance pour notre société », conclut Anne-Sophie Parisot dans cet hommage rendu à son frère.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.