1er Village des enfants extra-ordinaires : loisirs adaptés!

Un lieu "enchanté" où les jeunes handicapés jouent et apprennent en s'amusant, c'est l'idée du 1er village des enfants extra-ordinaires, inauguré le 9 octobre 2023 dans le 94. Au menu : danse, musique et ateliers pédagogiques pour toute la famille !

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Un arbre gigantesque, des rideaux « cascades », de la fausse neige... Bienvenu dans le village des enfants extra-ordinaires, le premier espace d'apprentissage et de jeux adaptés et inclusif de France. Inauguré le 9 octobre 2023 à Saint-Maur-des-Fossés, dans le Val-de-Marne, il accueille des jeunes de 6 à 18 ans avec une déficience intellectuelle et autres troubles associés (moteur, comportemental…) et leur famille, afin de leur faire bénéficier d'activités ludo-éducatives accessibles et encadrées par des professionnels. Décoré sur le thème de la nature enchantée, le bâtiment de deux étages dispose d'une salle de cinéma, d'un parcours moteur, d'une salle de jeu numérique, d'espaces dédiés aux ateliers pédagogiques, d'un jardin et d'une aire de jeux inclusive... Un lieu « magique, onirique, fun, bien loin des standards du médico-social ».

Le projet de parents désabusés

« Il aura fallu cinq ans de travail acharné et de recherches poussées pour que ce centre inédit ouvre enfin ses portes », se félicitent ses initiateurs, Emmanuelle et Jérôme Stioui. Tout part d'un triste constat... Leur fille Alicia, polyhandicapée, est très réactive à la musique et à la danse. Convaincus, que cela pourrait l'aider à développer « sa psychomotricité globale et la compréhension de consignes structurées via des chorégraphies », ils poussent toutes les portes des clubs de danse. Mais elles se referment, une à une. Une désillusion qu'ils partagent avec de nombreux parents...

Casser la routine

Le couple découvre également le manque de solutions éducatives et d'activités périscolaires proposées aux enfants en situation de handicap. De là, naît leur rêve (pas si) fou d'un « village » qui enchanterait petits et grands, devenu réalité grâce à la fondation Perce-Neige notamment. C'est aux côtés d'une équipe d'art-thérapeutes et d'artistes enseignants, qu'Emmanuelle et Jérôme Stioui ont imaginé ce lieu singulier. Bénévoles pour certains, salariés ou indépendants pour d'autres, tous ont une même volonté : offrir à ces familles un moment d'échange agréable et bienveillant « qui casse la routine parfois pesante de leur quotidien ».

Approche multi-sensorielle et collective

Selon Emanuelle Stioui, il est primordial que les enfants en situation de handicap puissent bénéficier d'activités telles que la danse, la cuisine, la musique ou encore le judo « dans un cadre adapté et sécurisé, au même titre que tous les autres enfants, et que ce soit durant la semaine, le week-end ou les vacances scolaires ». Ici, « l'accent est mis sur l'approche multi-sensorielle et le collectif car c'est à travers l'éveil, le développement des sens et le mimétisme que les enfants peuvent découvrir, apprendre et progresser, tout en s'amusant ».

Parents et fratries bienvenues !

Autre valeur ajoutée ? Les parents et les fratries sont aussi les bienvenus. « Pas question de séparer ces familles qui, la plupart du temps, ont du mal à trouver un même lieu d'éveil », plaide Jérôme Stioui. A noter que l'entrée est gratuite pour un accompagnant adulte (parent ou aidant) et un frère (ou une sœur). Dans quelques semaines, sera lancée une offre couplée « parent-enfant » permettant aux parents de participer à un cours de cuisine ou encore de yoga pendant que leur enfant suit un atelier. Pour garantir une expérience optimale, ce centre accueille au maximum 30 enfants par demi-journée. L'ambition est de recevoir régulièrement 400 familles par an d'ici trois ans, à condition d'obtenir les financements nécessaires. Pour l'heure, une trentaine de familles sont abonnées à l'année.

Deux abonnements possibles

Intéressés ? Deux formules d'abonnement à l'année (septembre à juin) sont disponibles pour que les enfants puissent bénéficier des activités chaque semaine : le Pass accès libre ou le Pass activité, qui comprend un atelier hebdomadaire collectif. Par ailleurs, des stages sont proposés durant les vacances scolaires dans différentes disciplines (danse, musique, cirque, arts plastiques, arts martiaux...). A vous de « jouer » !

Hall d’entrée du village des enfants extra-ordinaires et salle de jeux immersive
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.