Admissions Parcoursup : quel parcours en cas de handicap?

Gros stress ! Les lycéens et étudiants en réorientation inscrits sur la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur Parcoursup pourront prendre connaissance des premières réponses à leurs vœux le 2 juin 2022. Et en cas de handicap, quel recours ?

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

936 000 candidats seront face à leur écran le 2 juin 2022. C'est en effet le top départ des résultats de la phase 1 d'admissions sur Parcoursup, le moment fatidique où ils commenceront à savoir s'ils sont acceptés ou non dans les formations choisies. Un premier coup de stress en attendant les résultats du bac le 5 juillet.

Répondre aux propositions d'admissions : mode d'emploi !

Afin qu'ils puissent tous accéder simultanément à leur dossier, la plateforme sera dans un premier temps disponible en mode consultation. Plusieurs réponses sont possibles pour chaque formation : être accepté (« oui »), être accepté sous condition (« oui si », pour des filières universitaires qui demandent à l'étudiant de suivre un parcours d'accompagnement pédagogique ou personnalisé), être en liste d'attente ou encore être refusé (pour les filières sélectives). Puis, au cours de la soirée du 2 juin, les candidats pourront commencer à répondre aux propositions d'admission qui leur ont été faites. La phase d'admission repose sur un principe de solidarité : les candidats libèrent des places au fur et à mesure qu'ils expriment leurs choix : acceptation ou refus. Des délais de réponse sont fixés afin de faire évoluer rapidement les listes d'attente et faire immédiatement de nouvelles propositions à d'autres candidats. Ainsi, des propositions d'admission seront envoyées sans interruption du 2 juin au 14 juillet 2022.

Pour mémoire, pour toutes celles reçues entre le 2 et le 6 juin inclus, la date limite de réponse est fixée au 7 juin 2022 (23h59 heure de Paris). Au-delà, le délai de réponse sera de 2 jours. Concrètement, chaque matin, les dossiers des candidats sont mis à jour en fonction de l'évolution des listes d'attente ; ils sont alertés par mail, sms et via l'application Parcoursup (téléchargeable à compter du 2 juin).

Une aide aux candidats

Pour aider les candidats dans leur choix, plusieurs outils sont à disposition sur Parcoursup et directement dans leur dossier. Par ailleurs, les lycées et les équipes Parcoursup sont mobilisés pour les accompagner tout au long de la procédure :
• A partir du 3 juin, des temps d'échange sont prévus dans les lycées.
• Les conseillers Parcoursup sont disponibles via le numéro vert 0 800 400 070 qui sera exceptionnellement ouvert samedi 4 juin (de 10h à 16h) et lundi 6 juin (de 10h à 18h) et la messagerie « contact », directement depuis leur dossier.
•  Des sessions de tchat et live sont régulièrement organisées sur le site Parcoursup, avant et après le 2 juin, pour répondre aux questions en direct.

Une deuxième chance

Enfin, un accompagnement spécifique est prévu pour les candidats qui ont exclusivement demandé des formations sélectives et dont les candidatures n'auraient pas été retenues. Les équipes Parcoursup prendront rapidement contact avec eux par mail et téléphone pour présenter les alternatives possibles. Reste une deuxième chance pour revoir leur projet avec les équipes de leur lycée ou un service d'orientation afin de se préparer au mieux à la phase complémentaire qui débutera le 23 juin 2022. Ils pourront, à compter de cette date, faire de nouveaux vœux pour des formations qui remettent en jeu les places encore disponibles. Certaines options restent ouvertes jusqu'au 16 septembre, date de clôture de la phase complémentaire.

Et en cas de handicap ?

Les candidats justifiant d'une situation spécifique liée à leur état de santé, à un handicap, à leur statut de sportif de haut niveau ou à des charges de famille pourront saisir les Commissions d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) pour le réexamen de leur dossier dès le 2 juin 2022. A cette date, cela concerne ceux qui n'ont reçu que des réponses négatives ou si les modalités d'accueil de la formation envisagée ne sont pas compatibles avec leur situation, ou encore si un changement est intervenu après la confirmation des vœux. A partir du 1er juillet, ils pourront saisir à nouveau cette commission si aucune proposition d'admission adaptée n'est proposée.

Une Commission dédiée

La CAES de l'académie peut être sollicitée pour faire valoir une situation particulière (besoins d'accompagnement, de compensation, de soins, de transport...), explicitée par des éléments précis, en envoyant un message via la rubrique « Contact » du dossier Parcoursup, ou un courrier postal adressé au recteur d'académie. « La CAES peut demander des justificatifs et appréciera les circonstances exceptionnelles que vous avez explicitées et qui justifient une inscription dans un établissement situé dans une zone déterminée », explique Parcoursup. Si la demande est recevable, le recteur pourra faire une proposition d'inscription dans un établissement adapté à la situation et au projet d'études supérieures.

Remplir la fiche de liaison, utile !

La CAES peut prendre connaissance des renseignements figurants dans la « fiche de liaison ». Rappelons que si cette dernière n'est pas obligatoire, elle permet de faire connaître au futur établissement la situation de l'étudiant, les aménagements dont il a bénéficié durant sa scolarité et ses besoins pour la rentrée. Pouvant être remplie à tout moment, elle est accessible depuis le dossier Parcoursup (rubrique profil/handicap).Une fois le candidat accepté de manière définitive dans la formation de son choix, cette fiche peut être transmise au référent handicap dont les coordonnées figurent sur la fiche de présentation de la formation. Il pourra ainsi évaluer les besoins pour bien préparer la rentrée. 

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.