AESH référent : une nouvelle prime de 600 euros par an

Une nouvelle indemnité de 600 euros bruts par an est annoncée par le gouvernement pour les AESH exerçant des missions de référents. Elle sera versée à compter de septembre 2020.

• Par

Thèmes :

Commentaires13 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

600 euros bruts par an pour les AESH référents ? Cette nouvelle indemnité voit le jour le 23 octobre 2020 suite au décret n°2020-1287 et à son arrêté (en lien ci-dessous). Elle sera versée chaque mois et s'applique de manière rétroactive aux rémunérations à compter du mois de septembre 2020. Objectif ? « Permettre à l'école d'être pleinement inclusive », selon le gouvernement, en améliorant les conditions d'emploi des accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH). Elle vise ainsi à une « meilleure reconnaissance » de ce métier « et de la place de ces professionnels au sein de la communauté éducative », explique le ministère de l'Education nationale. La fonction d'AESH référent a été créée par la loi n°2019-791 du 26 juillet 2019 pour une Ecole de la confiance avec pour mission d'accompagner leurs pairs… 

Quelles missions de l'AESH référent ?

- Appui méthodologique aux AESH de leur secteur géographique : partage de gestes professionnels, conseils personnalisés, diffusion d'outils.

- Soutien spécifique aux AESH nouvellement recrutés en vue de faciliter leur prise de fonctions et leur appartenance à la communauté éducative.

- Contributions aux travaux conduits à l'échelon départemental, académique ou national en vue de mutualiser les bonnes pratiques et outils en matière d'accompagnement d'élèves en situation de handicap.

- Contributions aux actions de formation suivies par les AESH.

Les AESH référents ont un contrat ou avenant qui précise leurs heures en tant qu'AESH et en tant que référent. Ces dernières sont laissées à l'appréciation des employeurs locaux (DSDEN) selon les missions à effectuer. L'AESH référent n'occupe donc pas toujours un emploi à temps plein. Il n'est en aucun cas le supérieur hiérarchique des autres AESH. Les candidats intéressés sont invités à postuler à ce poste.

Pas assez selon un syndicat

Selon la CGT Éduc'action, associée à ces concertations au printemps 2020, « le montant de cette prime est loin d'être suffisant au vu des missions et de la réalité du terrain ». « Les AESH référents en font beaucoup plus » que ce qui est inscrit sur le papier, regrette Hélène Elouard, représentante du Collectif AESH National CGT Éduc'action. Dans certains départements, certaines missions « hors cadre » leur seraient confiées sans contrepartie financière, par exemple recenser le nombre d'AESH sur le secteur, établir des tableaux sur leurs fonctions, leur emploi du temps, des demandes d'informations sur le contrat, les arrêts maladie ou parcourir de longues distances sans prise en compte de leur trajet dans leur temps de travail. Le syndicat espérait non pas 50 mais 150 euros par mois, accompagnés d'un indice d'au moins deux échelons supérieurs à l'indice précédent. Déplorant cette « faible ligne budgétaire », il réclame un vrai « choix politique » avec les « fonds » nécessaires.

Des avancées pour les AESH

Le gouvernement rappelle par ailleurs que, depuis 2019, les AESH peuvent être recrutés par contrat de trois ans, renouvelable une fois, tandis que leur formation continue est « renforcée ». Il ajoute qu'un cadre de gestion des AESH, élaboré en concertation avec les partenaires sociaux, précise les modalités dédiées de gestion RH des AESH, homogénéise les conditions d'emploi de ces agents à l'échelle nationale et clarifie les modalités de décompte de leur temps de travail pour assurer la reconnaissance de toutes les activités qu'ils effectuent. Du nouveau en 2020 ? En début d'année, pour « renforcer le dialogue social », un comité national consultatif des AESH au plan national a été installé et réuni à cinq reprises. Enfin, pour mieux accompagner les agents, un guide RH dédié a été publié en juillet 2020.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires13 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
13 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.