Allocation journalière proche aidant : comment la percevoir?

Depuis le 1er octobre 2020, les aidants qui travaillent peuvent bénéficier de l'Allocation journalière du proche aidant. Quelles sont les conditions à remplir, comment déposer sa demande ? Mode d'emploi de l'AJPA.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Illustration article Allocation journalière proche aidant : comment la percevoir?

Depuis le 1er octobre 2020, certains aidants qui réduisent ou cessent leur activité professionnelle pour s'occuper d'une personne handicapée ou en perte d'autonomie peuvent bénéficier de l'Allocation journalière du proche aidant (article en lien ci-dessous). Créée par l'article 68 de la loi de financement de la Sécurité sociale 2020, l'AJPA s'inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de mobilisation et de soutien des aidants 2020-2022. 

Qui peut la demander ?

  • Cette allocation s'adresse aux salariés du secteur privé ou de la fonction publique bénéficiaires d'un congé de proche aidant accordé par leur employeur. Vous pouvez aussi demander l'AJPA si vous êtes : travailleur indépendant, VRP, salarié d'un particulier employeur, stagiaire de la formation professionnelle ou au chômage indemnisé. Si vous êtes indemnisé par Pôle emploi, vos allocations chômage seront alors recalculées. Si vous êtes au chômage non indemnisé, ou sans activité professionnelle, vous ne pouvez pas y prétendre. Attention : les retraités ne peuvent donc pas déposer de demande, sauf s'ils exercent une activité en plus de leur retraite et qu'ils la réduisent pour s'occuper d'une personne en perte d'autonomie.
  • Il faut également résider en France et avoir un lien étroit avec la personne aidée (conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant, personne avec laquelle elle réside ou qu'elle aide régulièrement).
  • La personne aidée doit, elle aussi, résider en France et avoir un taux d'incapacité égal ou supérieur à 80 % reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ou un degré de dépendance déterminé par le conseil départemental (GIR I à IV). 
  • Attention : si vous êtes déjà rémunéré par votre proche, au titre de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) ou de la prestation de compensation du handicap (PCH), vous ne pouvez pas bénéficier de l'Ajpa.
  • Si vous bénéficiez de l'AJPA, et sous certaines conditions, votre Caf cotise pour vous gratuitement à la retraite : c'est l'assurance vieillesse du parent au foyer (Avpf).

Quel montant ?

Depuis le 1 janvier et jusqu'au 31 décembre 2023, l'AJPA a été revalorisée au niveau du SMIC, pour atteindre 62,44 euros net par jour (après CSG déductible et non déductible et de la CRDS) pour une personne seule et 31,22 par demi-journée. Si vous vivez en couple, vous pouvez en bénéficier tous les deux et les cumuler. Dans ce cas, vous devez remplir chacun une demande.

Pour combien de jours ?

L'AJPA est versée mensuellement, dans la limite de 22 jours par mois, et de 66 jours, fractionnables par demi-journée selon la situation professionnelle, durant l'ensemble de la carrière professionnelle pour une ou plusieurs personnes aidées.

Comment déposer une demande ?

Les personnes déjà allocataires peuvent effectuer la demande en ligne sur caf.fr ou via l'application mobile, dans la rubrique « Faire une simulation » et/ou « Demander une prestation ». Les personnes non allocataires peuvent télécharger, depuis le site caf.fr, une demande d'AJPA, la compléter et la renvoyer à leur Caf avec les documents demandés. Toutes peuvent également prendre un rendez-vous auprès de leur Caf pour faire leur demande. 

Combien de jours restants ?

Chaque mois, les bénéficiaires recevront une attestation à compléter, précisant le nombre de jours de congés pris, à retourner à leur Caf afin de percevoir l'allocation. Dans leur espace « Mon compte » sur caf.fr et l'application mobile, ils pourront ensuite visualiser un compteur avec le solde de jours disponibles sur la page « Mes droits ».

Pour des infos complémentaires, consulter la page dédiée sur le site de la Caf (en lien ci-dessous), avec des réponses aux questions les plus souvent posées.

D'autres allocations ?

Pour en savoir plus sur les autres allocations versées par la Caf (AAH, AEEH, prime d'activité, RSA…), elle a mis en ligne son guide de 36 pages La Caf et vous des prestations réactualisées en avril 2023. 

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.