Un ancien champion paralympique remis en examen pour viol

Patrice, ancien champion paralympique non-voyant reconverti en masseur-osthéopathe, a été mis en examen pour la seconde fois. Accusé d'un viol et de cinq agressions sexuelles commis sur des patientes entre 2019 et 2021, il conteste les faits.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Patrice, ancien champion paralympique reconverti en masseur-ostéopathe, a de nouveau été mis en examen, le 1er février 2022, pour des soupçons supplémentaires de viol et agressions sexuelles qu'il conteste, a-t-on appris le 4 février de source judiciaire, confirmant une information de L'Equipe. Selon le quotidien sportif, il est poursuivi pour un viol et cinq agressions sexuelles qu'il aurait commis sur des patientes dans son cabinet parisien, entre 2019 et l'été 2021.

Il conteste les faits

"Il conteste les faits. C'est une procédure qui lui porte un préjudice énorme car il est parfaitement identifiable dans la presse et se retrouve du jour au lendemain sans profession et, du fait de son handicap, dans la plus grande difficulté pour exercer une nouvelle profession", a réagi auprès de l'AFP son avocat Me Ian Knafou. Il a été placé sous contrôle judiciaire et ne peut plus exercer le temps de l'enquête, selon son avocat. "C'est quelqu'un d'extrêmement combatif, il compte affronter cette nouvelle épreuve", ajouté le conseil de cet ancien champion paralympique, non-voyant à la suite d'une balle reçue en pleine tête à 6 ans pendant une partie de chasse.

Il avait déjà été mis en examen pour viol et agression sexuelle et placé sous contrôle judiciaire, en juin 2021, après la plainte d'une première patiente. Les enquêteurs ont par la suite lancé un appel à témoins auprès de sa patientèle.

Patrice a été médaillé d'or aux Jeux paralympiques d'Atlanta (1996) sur piste cycliste en tandem, puis médaillé d'argent aux Jeux paralympiques d'Athènes (2004).

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2022) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

 
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.