Aveugle : une ceinture haptique pour marcher les yeux fermés

Une ceinture haptique qui permet aux personnes mal et non-voyantes de percevoir leur environnement, c'est la solution développée par Artha France et Sculpteo. Reliée à une caméra, elle restitue les images via des stimuli mécaniques dans le bas du dos

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

DERNIERE MINUTE DU 10 MAI 2024
Le concours Lépine, qui récompense les meilleures inventions, a décerné le 10 mai 2024 sa plus prestigieuse distinction aux 6 créateurs d'Artha, des lunettes équipées d'une caméra et connectées à une ceinture pour aider les personnes déficientes visuelles. « À l'instar du braille, qui a révolutionné la communication il y a deux siècles, notre dispositif ouvre de nouvelles voies vers l'autonomie », ont-ils fait valoir. 

Pour en savoir plus, c'est par ici : Concours Lépine: Artha, aide aux déficients visuels, primée.

ARTICLE INITIAL DU 7 JANVIER 2024
« Recouvrer la vue » grâce à une ceinture haptique, c'est le défi relevé par Philippe, malvoyant (en photo ci-dessous). Il est venu de Corse pour tester ce bijou technologique conçu par Sculpteo, leader de l'impression 3D, et la startup Artha France. Le principe ? L'utilisateur dispose d'une caméra « clipsable » sur des lunettes qui filme son environnement en temps réel (vidéo de présentation ci-contre). Les images sont ensuite retranscrites de manière tactile, via l'intelligence artificielle, grâce à de petites impulsions générées par la ceinture lombaire. Objectif : favoriser les déplacements et, in fine, l'autonomie des 1,7 million de Français avec une déficience visuelle.

Efficace aussi avec les jeux vidéo

Après quelques minutes d'adaptation, Philippe a pu se déplacer en toute sérénité dans la rue, identifier les murs, les poteaux, les marches, les véhicules et autres obstacles, mais aussi serrer des mains (vidéo disponible sur le compte X d'Artha France). « C'est incroyable de pouvoir faire ça les yeux fermés », s'enthousiasme-t-il. Verdict ? « Ça valait bien six heures de train, j'aurais même fait le double ou le triple ! » Le dispositif ayant seulement besoin d'un signal vidéo pour fonctionner, Philippe a également pu le tester sur Trackmania, une série de jeux vidéo de course. « Je ne me prends plus un mur, c'est comme si j'étais voyant ! », s'exclame le jeune homme.

Un bijou high-tech de 3 000 euros

Depuis cette expérimentation, une nouvelle version, qui représente l'aboutissement de cinq années de recherche et développement, est disponible. « En revisitant les charnières, passant d'une conception en plusieurs parties à une pièce unique imprimée en une seule fois, Sculpteo a permis à Artha France d'améliorer le confort pour les utilisateurs, la durabilité, le design mais aussi de réduire considérablement le temps de production », expliquent les concepteurs.

Pour s'offrir cette révolution technologique, il faudra débourser environ 3 000 euros (prix envisagé) et patienter encore quelques mois... La ceinture haptique n'est pas encore commercialisée. Cent appareils sont toutefois pré-commandables sur le site d'Artha France.

© X Artha France

Un utilisateur teste la ceinture haptique.
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.