Chams-Ddine Belkhayat, "J'ai 1 truc à te dire"

Après avoir fait ses armes auprès des militaires durant 15 ans, Chams-Ddine Belkhayat entame une nouvelle bataille, nommée inclusion. Son plus fidèle allié ? Son fils Danïal, 7 ans, avec autisme. 1ère mission : une école plus adaptée. "Aux armes !"

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Un message essentiel à faire passer sur le handicap ? Chams-Ddine Belkhayat vous livre le sien en une minute chrono. Chez « Chams », ça file droit ! Un quotidien millimétré, une carrière militaire toute tracée... Rien n'est laissé au hasard. Pourvu d'une détermination à toute épreuve, il obtient un à un les grades de l'armée jusqu'à devenir commandant, à 35 ans. Mais, en octobre 2016, sa vie bascule. « Votre fils Danïal présente des troubles autistiques », annonce le pédopsychiatre. Ce diagnostic va bouleverser sa vie familiale mais aussi professionnelle. En janvier 2019, il crée avec son épouse Caroline Bleunetwork.fr, réseau de créateur de liens dans le champ de l'autisme. En 2021, après quinze ans de bons et loyaux services, ce Saint-cyrien quitte l'armée pour mener un tout autre combat, bien plus laborieux, celui de l'inclusion. Il troque son képi pour un pull bleu, couleur de l'autisme, afin de se consacrer pleinement à son fils et à tous les jeunes qui, comme lui, luttent pour s'adapter à un monde pas toujours très tendre avec la différence.

La nécessité d'une école adaptée

Agé de 7 ans, Danïal, avec des troubles autistiques sévères, est scolarisé en milieu ordinaire dans une Unité localisée d'inclusion scolaire (Ulis) TSA (troubles du spectre autistique). « Alors, OK, il ne fera certainement pas Saint-Cyr, comme moi, mais il a quand même sa place à l'école au milieu de ses camarades, avec des temps d'inclusion dans certaines matières », affirme son père, faisant écho à la polémique sur l'école inclusive lancée fin janvier 2022 par Eric Zemmour en pleine campagne présidentielle (article en lien ci-dessous). A bas les « ghettos », au sens littéral du terme ! Pour sensibiliser et démystifier le handicap, rien de tel que de côtoyer des personnes concernées. A condition que l'école soit adaptée...

Comprendre pour mieux accompagner

Mais, pour accompagner les enfants, et plus largement, les personnes autistes, encore faut-il les comprendre... C'est l'enjeu du livre Autisme, comprendre pour mieux accompagner (Esf Editeur), qu'il a codirigé avec Karine Gros et Patrick Binisti en 2021. Un ouvrage de 207 pages qui explique ce qu'est l'autisme, brise les idées reçues et livre de précieux conseils pour favoriser l'insertion socio-professionnelle des 600 000 Français concernés. C'est la leçon qu'il souhaite transmettre aux futurs étudiants du diplôme universitaire « référent emploi accompagné » lancé dès la rentrée 2022 à l'université Paris-Est-Créteil, dans lequel il sera intervenant et responsable de l'innovation. En attendant, Chams-Ddine milite, via son association Bleu network, pour une école, et plus globalement, une société plus ouverte à la diversité. Une bien âpre bataille qui devrait (malheureusement) l'occuper encore quelques années...

Illustration article
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.