Comité de l'école inclusive : quoi de neuf en 2023?

Plus d'AESH, plus d'Ulis, plus de collaboration avec le médico-social, plus de matériel adapté... Le 3e Comité national de suivi de l'école inclusive fait le point sur les annonces pour les élèves à besoins particuliers. Quoi de neuf à la rentrée 2023?

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Illustration article Comité de l'école inclusive : quoi de neuf en 2023?

A quoi s'attendre lors de la prochaine rentrée pour les élèves en situation de handicap ? A quelques jours des vacances d'été, le troisième comité national de suivi de l'école inclusive (CNSEI) fait le point. Il s'est réuni le 29 juin 2023 au ministère de l'Education nationale alors qu'au même moment l'Unapei relance, pour la cinquième année consécutive, sa campagne #Jaipasecole, encourageant les familles à témoigner sur leurs « droits bafoués à l'éducation » sur la plateforme marentree.org (Lire : Rentrée : encore trop d'élèves handicapés sans solution?). Rappelons que ce comité a été lancé sous l'ère Blanquer-Cluzel ; une première réunion avait déjà eu lieu avec le nouveau gouvernement en juillet puis en décembre 2022 (Lire : Comité école inclusive : les propos du ministre clarifiés).

Autisme, en attente d'une stratégie

Pour la rentrée 2023, les ministres de l'Education nationale et des Personnes handicapées confirment 303 nouveaux dispositifs Ulis (unités localisées pour l'inclusion scolaire) (autant qu'en 2022) et 4 000 équivalents temps plein (ETP) de plus pour les accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) (autant qu'en 2022), portant leur nombre à 85 502. Dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale autisme et troubles du neurodéveloppement (TND), attendue début juillet, 29 dispositifs d'autorégulation (DAR) et 25 professeurs ressource viendront en renfort des départements à la rentrée 2023. Le repérage précoce des élèves avec des TND se renforce également avec l'ouverture de 40 plateformes de coordination et d'orientation (PCO) destinés aux jeunes de 7 à 12 ans en 2023-2024. « Pour un meilleur suivi des familles et des élèves », le livret de parcours inclusif (LPI) sera désormais accessible à la rentrée 2023.

Les 1ères mesures de la CNH

Dès le mois de juillet 2023, une feuille de route interministérielle sera établie et des groupes de travail mis en place avec les acteurs concernés afin de décliner les mesures annoncées lors de la Conférence nationale du handicap (CNH) du 26 avril 2023 (Lire : CNH : mesures intéressantes mais pas la refondation espérée). Parmi 75, douze portaient sur l'école avec l'objectif d'être concrétisées au plus tard en 2027. Les premières seront mises en œuvre dès la rentrée 2023, quatre au total ! Tout d'abord, l'Identifiant national élève (INE) pour tous les élèves, y compris scolarisés en établissements spécialisés doit permettre « à chaque enfant d'être identifié comme élève et suivi dans sa scolarité », précise le gouvernement.

Renfort du médico-social

Ensuite, il entend, dans des départements pilotes, déployer des pôles d'appui à la scolarisation, c'est-à-dire faire entrer des IME (instituts médico-éducatifs) au sein des établissements scolaires. Ils seront renforcés par un « professeur spécialisé et outillé pour permettre d'assurer » l'accueil des familles et le suivi des élèves, l'évaluation des besoins d'adaptation et le déploiement et la coordination des solutions (aide technique, aide humaine, accompagnement par des professionnels du médico-social ou de santé). Parce qu'une coopération renforcée avec le médico-social est jugée « essentielle » dans cet acte 2 de l'école inclusive, de nouvelles équipes mobiles d'appui à la scolarisation (EMAS), qui ont pour ambition d'accompagner les enseignants dans la scolarisation des élèves en milieu ordinaire, seront également « renforcées ». Ils étaient 166 en 2022 ; en 2023, leur nombre n'est pas précisé.

L'Etat promet par ailleurs « l'accélération de la mise à disposition du matériel pédagogique adapté pour les élèves ». Pour ce faire, l'Education nationale va créer un fonds pour apporter une « réponse rapide, sans être obligé de passer par les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ». Enfin, dans le cadre du « pacte enseignant », il entend « appuyer les professeurs à la scolarisation des élèves à besoins particuliers ». La copie sera inspectée dès le 4 septembre 2023 à l'occasion de la rentrée !

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.