CRP et CPO handicap: des mesures pour renforcer la formation

Un nouveau décret annonce des évolutions jugées "majeures" pour l'inclusion professionnelle des personnes handicapées, avec le renforcement du rôle des CRP et CPO. En France, 130 de ces centres accompagnent 14 000 candidats vers l'emploi.

• Par

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

*Centres de réadaptation professionnelle (CRP) et Centres professionnels d'orientation (CPO)

Une bonne nouvelle pour les Centres de réadaptation professionnelle (CRP) et Centres professionnels d'orientation (CPO) ? Un décret paru le 2 octobre 2020 (n° 2020-1216) précise leurs missions, avec, à la clé, un « cadre pour favoriser des parcours cohérents et sans rupture avec des prestations adaptées et modulables », selon la Fagerh, qui fédère les établissements de reconversion professionnelle en France. « Très attendu, ce texte répond à un grand nombre d'interrogations des établissements », selon cette fédération, mais « prend aussi acte de nombreuses innovations déjà initiées ». Au cœur de la stratégie « Osons l'Emploi » mise en oeuvre par le gouvernement, cette mesure entend « faciliter l'emploi des personnes en situation de handicap » ou de celles en risque d'inaptitude à leur poste, en s'appuyant « sur tous les acteurs ».

Quoi de neuf ?

Ce décret promet plus de diversité d'action pour ces établissements afin d'en faire une composante à part entière, sur l'ensemble du territoire, du service public régional de la formation professionnelle, dont ils font partie depuis le 1er janvier 2015. Quoi de neuf, autour de trois grands objectifs ?

  • Clarifier leurs missions pour qu'elles couvrent aussi bien l'information, l'évaluation et la formation que l'accompagnement vers et dans l'emploi.
  • Rendre possible des partenariats avec des organismes de formation de droit commun et du secteur de l'insertion pour un meilleur accompagnement des personnes handicapées.
  • Leur permettre d'accompagner des personnes non orientées par les MDPH, pour contribuer au maintien en emploi ou bien encore à la sécurisation des transitions professionnelles, le cas échéant à la demande de leur employeur public ou privé.

Renforcer l'accompagnement des PH

Certaines pratiques déjà existantes seront ainsi « légitimées et pourront potentiellement être développées », selon la Fagerh. Ces établissements et services pourront, ainsi, mettre davantage leur expertise au service d'organismes de formation et d'insertion. En ce qui concerne les dispositifs de pré-orientation dans le cadre d'un projet professionnel, ils seront plus souples avec des interventions ponctuelles facilitées, ainsi qu'un rythme et la localisation des prestations plus flexibles. Quant au profil des personnes accompagnées, il est clarifié et élargi, ouvrant l'offre de réadaptation professionnelle à de « nouveaux » publics : les jeunes dès 16 ans, notamment en IME, IM Pro, les travailleurs d'EA ou d'ESAT… Un document très complet, en sept pages, conçu par la Fagerh permet de comprendre les objectifs de ce décret (en lien ci-dessous). D'après Elisabeth Borne, ministre du Travail, il « va permettre de renforcer l'accompagnement des personnes en situation de handicap vers l'emploi », et ce malgré la crise actuelle.

CPO et CRP, c'est quoi ?

En France, plus de 130 CPO et CR accompagnent chaque année environ 14 000 personnes. Ces établissements financés par les Régions et les agences régionales de santé (ARS) proposent un accueil personnalisé, des actions d'évaluation, des parcours de pré-orientation et de formation avec un accompagnement médico-psycho-social. Avec ce décret, ils changent de nom et sont désormais désignés comme Etablissements et services de préorientation et de réadaptation professionnelle (ESPO et ESRP).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.