Emilie, avec trisomie: le cinéma, sa thérapie contre les TOC

Emilie vit avec des TOC parfois envahissants. Le documentaire "Le petit monde d'Emilie" plonge dans le quotidien de cette travailleuse d'Esat avec trisomie 21. Plus qu'un film, c'est une (cinéma) thérapie dans laquelle elle se met en scène.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Les journées d'Emilie, 37 ans, se suivent et se ressemblent. Dans son ESAT (établissement et service d'accompagnement par le travail), cette employée du service « conditionnement » porteuse de trisomie 21 a mis en place tout un tas de rituels. Des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) qui la rassurent, d'une part, mais l'envahissent et la ralentissent de l'autre. Une « lenteur » qu'ont parfois du mal à comprendre ses collègues et ses supérieurs...

Le cinéma thérapie

Le petit monde d'Emilie, réalisé par Mehdi Noblesse, est une plongée de 21 minutes dans le quotidien de cette jeune femme drôle, attachante et singulière. Plus qu'un docu, c'est une véritable (cinéma) thérapie, initiée par Mehdi Noblesse, également psychologue. Objectif : aider les travailleurs d'ESAT à surmonter leurs difficultés via l'utilisation du septième art, notamment en réalisant des courts-métrages dans lesquels ils peuvent se mettre en scène ou occuper un poste technique. Une expérience qui permet de gagner en confiance.

Ce film, qui a reçu le prix « Ils ont la parole » de l'Extraordinary film festival 2019, est à retrouver sur Handicap.live, la plateforme 100 % vidéo lancée par Handicap.fr début 2023 (Lire : Handicap.fr lance Handicap.live : un site 100 % vidéo!).

Illustration article Emilie, avec trisomie: le cinéma, sa thérapie contre les TOC
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.