David Avram, 1000 km en fauteuil contre la neurofibromatose

David Avram, atteint de neurofibromatose, n'a pas peur des longues distances et compte bien le prouver en traversant la France en fauteuil handisport. L'athlète partira de l'Aisne le 14 juin 2016 et devrait arriver à Montpellier le 3 juillet.

14 juin 2016 • Par

Thèmes :

David Avram, 44 ans et féru d'athlétisme, se lance un défi ambitieux : parcourir 1 000 km en fauteuil handisport, propulsé à la seule force de ses bras, en à peine trois semaines afin de sensibiliser à la maladie génétique dont il souffre, la neurofibromatose de type 1. Après avoir fait l'acquisition d'un fauteuil d'athlétisme en 2014, ce passionné de sport reprend les compétitions en handisport et participe à de nombreuses courses et marathons.

70 km par jour

Sous l'égide de l'association Cocci N'roule, qui lutte contre cette maladie, l'athlète s'élancera sur les routes en solo mais sera épaulé par une équipe de 6 personnes. Le haut sportif partira de Soissons, en Picardie, le 14 juin 2016. À raison de 70 km par jour, il rejoindra Montpellier en passant par 20 villes, dont Orléans, Lyon et Valence. Lors de ce long périple à travers la France, des personnes référentes seront présentes aux étapes pour sensibiliser à la neurofibromatose et récolter les fonds nécessaires à la recherche. Les interventions auront lieu dans des écoles d'infirmerie et des établissements scolaires.

Faire connaître la neurofibromatose

La neurofibromatose est très peu médiatisée ; elle se présente sous différentes formes. Celle de type 1, également appelée maladie de Recklinghausen, se caractérise par des taches brunes sur la peau ainsi que par des neurofibromes, tumeurs situées sur tous les nerfs. En France, plus de 25 000 personnes en seraient affectées, selon les chiffres de Cocci N'Roule. En parcourant 1 000 km, David Avram compte bien donner à cette pathologie un éclairage d'envergure nationale : « Il faut être vu pour parler de ces maladies, pouvoir récolter des fonds et venir en aide aux familles touchées », explique-t-il.

D'autres exploits…

Ce projet n'est pas sans rappeler celui de Gilles Houbart, atteint de la maladie de Charcot, qui prévoit de parcourir 800 km depuis la Savoie jusqu'à Paris. Il fait aussi écho à l'exploit de Manon Doyelle, jeune femme atteinte d'une maladie dégénérative, qui a effectué un tour du lac Léman en fauteuil, soit 190 km en moins de 25 heures cumulées (lire articles ci-dessous). De belles initiatives qui ne peuvent qu'encourager le dépassement de soi.

© Cocci N'Roule / Acta Media Asso

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.