Garantie jeunes assouplie: jusqu'à 30 ans en cas de handicap

Pour tous les jeunes éloignés de l'emploi, sans formation, le gouvernement décide d'assouplir les conditions d'attribution de la Garantie jeunes. 200 000 prévues en 2021 ! Parmi eux, ceux en situation de handicap peuvent en bénéficier jusqu'à 30 ans.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

La Garantie jeunes sera désormais ouverte aux jeunes en situation de handicap jusqu'à l'âge de 30 ans (contre 16 et 25 ans au plus auparavant, comme pour tous). Ce dispositif assure aux jeunes sans emploi ou formation une allocation mensuelle (d'un montant maximal de 497 euros contre 564 pour le RSA). En contrepartie, les bénéficiaires s'engagent à suivre un parcours d'insertion intensif en mission locale. Cette annonce a été faite par Elisabeth Borne, ministre du Travail, le 15 février 2021, à l'occasion d'une réunion avec les représentants des 440 missions locales, ces portails dédiés à l'insertion professionnelle des jeunes. « Depuis le début de la crise, elles jouent un rôle essentiel pour accompagner ceux les plus en difficulté vers l'emploi », a-t-elle déclaré.

Des moyens inédits

La ministre annonce également une montée en charge des aides. En 2020, plus de 600 000 jeunes ont rejoint un parcours d'insertion vers l'emploi dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution ». Un million sont prévus en 2021. Parmi eux, concernant les jeunes les plus éloignés de l'emploi, 200 000 entrées en Garantie jeunes sont prévues, voyant ainsi leur nombre doubler. Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement promet de débloquer des « moyens inédits ». En 2021, 140 millions d'euros supplémentaires seront alloués aux missions locales, pour un budget total de 495 millions. 455 seront versés dès le mois de février pour leur permettre « de déployer rapidement l'ensemble des dispositifs et de recruter le personnel nécessaire ».

Des conditions assouplies

Pour faciliter le déploiement des 200 000 places en Garantie jeunes, les critères d'éligibilité vont également être assouplis.

• Un jeune n'aura plus nécessairement besoin de se déclarer fiscalement autonome pour en bénéficier. Le conseiller de la mission locale pourra, à titre exceptionnel, attester lui-même de sa situation de précarité et de rupture vis-à-vis de sa famille. 

• Le plafond de ressources pourra également être évalué sur les trois ou les six derniers mois, selon l'appréciation la plus favorable pour chaque jeune, permettant ainsi de prendre en compte des parcours plus variés, avant l'entrée en accompagnement. 

• Enfin, la durée de ce parcours sera désormais modulable : de 9 à 18 mois (au lieu de 12) pour s'adapter aux besoins d'accompagnement.

Vers une Garantie jeunes universelle

La ministre a également rappelé que, sur le modèle de la Garantie jeunes, le principe d'une rémunération associée à un parcours vers l'emploi a été étendu aux jeunes accompagnés par Pôle emploi et l'Association pour l'emploi des cadres (APEC) ainsi qu'aux jeunes engagés dans un parcours d'accompagnement pour entrer en formation, comme les prépa-apprentissage. Ils peuvent désormais bénéficier d'un accompagnement vers l'emploi et d'une rémunération pouvant aller jusqu'à 500 euros par mois, en fonction de leurs besoins.

Il s'agit d'une première étape vers une « Garantie jeunes universelle », dont les travaux doivent débuter « dans les prochains jours ». Ce nouveau dispositif promet pour chaque jeune, selon Elisabeth Borne, « un droit à l'accompagnement inconditionnel jusqu'à ce qu'il accède à un emploi durable, en lui donnant les moyens de s'en sortir dans l'immédiat mais aussi dans la durée ». Le gouvernement a choisi de généraliser cette rémunération des parcours vers l'emploi plutôt que d'étendre le RSA aux moins de 25 ans.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.