Handicap : Assurance maladie, un meilleur accès aux soins?

Pour améliorer l'accès aux soins des personnes en situation de handicap, AFP France handicap signe, en mai 2021, une convention avec l'Assurance maladie. Objectif ? Plus d'équité et des droits mieux respectés.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Inégalités de soins selon les territoires, reste à charge trop important, inaccessibilité des lieux de soins mais aussi des matériels et équipements, formation insuffisante des professionnels de santé, coordination lacunaire des acteurs... Pour les personnes handicapées, se soigner, c'est souvent la croix et la « galère ».  

Un nouveau partenariat

Alors comment améliorer l'accès aux soins pour ce public, une préoccupation récurrente puisqu'elle a un impact réel sur la qualité de vie ? Pour changer la donne, APF France handicap signe, en mai 2021, une convention avec l'Assurance Maladie afin de « rendre, partout, l'accès à la santé plus équitable et plus universel ». Le principe ? Définir une stratégie commune au niveau national et renforcer les collaborations au niveau local. Prosper Teboul, directeur général d'APF France handicap, envisage une « amélioration considérable », pour les personnes handicapées et leurs proches aidants, et promet des « réponses adaptées ».

Quelles actions ?

Ce partenariat prévoit tout d'abord de se pencher sur les situations individuelles de rupture des droits identifiées. Il entend également travailler sur différentes thématiques, notamment l'accès aux droits de base et à la complémentaire santé solidaire ou encore les difficultés et les renoncements aux soins grâce à l'accompagnement des Missions accompagnement santé. D'autres axes : la prévention en santé, notamment celle proposée par les centres d'examens de santé, mais aussi l'accompagnement du service social de l'Assurance maladie, l'inclusion numérique, l'accès aux transports sanitaires, notamment adaptés, et enfin le futur dispositif de prévention de la désinsertion professionnelle.Les deux entités promettent, par ailleurs, de compléter l'annuaire des lieux de soins accessibles. Des comités de pilotage, national et locaux, doivent se réunir une fois par an pour dresser un état des lieux des actions mises en œuvre.

Une mesure du Ségur de la santé

En parallèle, la Fondation Malakoff Humanis handicap lance son nouvel appel à projets Santé qui sollicite des idées innovantes pour améliorer l'accès aux soins des personnes en situation de handicap et à la prévention (article en lien ci-dessous). Jusqu'au 15 juin 2021 pour postuler ! Enfin, parmi les 33 mesures du Ségur qui vise à « accélérer la transformation du système » de santé, une est dédiée aux personnes handicapées ; elle promet 12 millions d'euros pour améliorer leur accès aux soins (article en lien ci-dessous). Le gouvernement observe dans le champ de la santé pour ce public une « inégalité de fait, à rebours des objectifs de la loi de 2005 ». Il peut être limité par de nombreux facteurs, notamment l'insuffisance du partage de l'expertise des différents types de handicap, une rémunération non adaptée à l'exigence d'accompagnement des parcours de santé des personnes ou encore un retard dans le développement de la télémédecine. Ce nouveau partenariat saura-t-il y remédier ?

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.